Features

Gouvernance: Le Cameroun parmi les derniers en Afrique

Reflexion-sur-une-gouvernance

Le pays de Paul Biya est classé 37è sur 54 Etats du continent. Un autre classement international et une autre mauvaise position pour le Cameroun. Notre pays occupe en effet la 37è place du classement de la gouvernance 2015, sur les 54 que compte l’Afrique. La Fondation Mo Ibrahim qui établit ce classement annuel depuis 2007, sur la base de 14 indicateurs, a rendu publique ses conclusions ce 30 septembre 2015.

Un sujet qui intéresse évidemment le quotidien spécialisé dans des questions d’économie. «Le pays occupe la 37è place sur un classement qui a regroupé 54 pays en Afrique. Le Cameroun est devancé respectivement par Djibouti, la Côte d’ivoire, le Togo, le Niger, les Comores, l’Ethiopie, le Mali,Madagascar, le Swaziland, la Gambie. Ou encore un «petit pays» comme le Gabon : 23è, avec une note de 52,2 sur 100», écrit Le Quotidien de l’Economie (LQE) du 6 octobre 2015.

LQE donne les raisons de ce classement peu enviable : «La Fondation Mo Ibrahim explique que le pays à maille à partir avec la sécurité et l’État de droit qui doivent garantir dans la moindre mesure possible une protection à tous les individus. A côté de cet indicateur, les enquêteurs scrutent l’existence d’un système légal robuste et la transparence, l’efficacité et l’accessibilité des institutions, dans toutes les branches de l’Etat».

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Concernant le respect des Droits de l’Homme, «L’enquête sur cette variable n’a pas permis d’attester, d’un côté, que les individus participent dans la prise des décisions et le processus politique, et que de l’autre côté, l’Etat garantit les droits socio-politiques de tous les citoyens», rapporte le journal qui indique que l’observation est identique concernant l’indicateur de développement durable.

Heureusement, tout n’est pas sombre dans le rapport. Le quotidien privé renseigne que: «Le Cameroun est un modèle en ce qui concerne l’indice de développement humain qui mesure le succès avec lequel l’Etat garantit le bien-être de tous les citoyens. En cela, l’Etat Camerounais est décrit comme ayant un gouvernement qui apporte la protection sociale, l’accès à l’éducation et aux soins de santé. Pour une fois, le Cameroun a une note au-dessus de la moyenne avec 59,8 sur 100».

LQE rappelle que: «Selon l’indice Mo Ibrahim mesuré sur la base de 14 indicateurs regroupés en quatre catégories que sont la sécurité et la souveraineté du droit, la participation et les Droits de l’Homme, le développement économique durable et le développement humain, le Cameroun obtient une note de 45,6 sur 100 ».

Pour 2015, on retrouve en tête «la Mauritanie, le Cap vert, le Botswana, l’Afrique du Sud, la Namibie, les Seychelles, le Ghana, la Tunisie, le Sénégal et le Lesotho», mentionne LQE.

Enfin, tout n’est pas mauvais dans ce rapport.

Jean-Marie NKOUSSA

Populaires cette semaine

To Top