Actu'Décalée

Goodluck Jonathan caillassé par une foule en colere à Yola

Boko Haram

Les vitres de plusieurs véhicules du convoi du président ont été brisées.En campagne électorale  dans l’état de l’Adamaoua ce jeudi, le cortège du président Goodluck Jonathan a été attaqué à coups de pierres par des habitants qui ne comprennent pas comment le candidat sortant peut se parader avec une imposante sécurité autours de lui alors qu’il est incapable de vaincre Boko Haram.

En le huant, les jeunes de Yola ont demandé au président Goodluck Jonathan d’envoyer ses soldats dans la forêt de Sambisa, fief de la secte fondamentaliste, Boko Haram. La réaction des forces de l’ordre qui entouraient le président a été immédiate face à cette foule qui avait déjà brisé des vitres de certains véhicules du convoi. La manifestation a été dispersée à coups de gaz lacrymogènes et de matraques.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Le président nigérian n’est pas à sa premiere expérience de ce genre d’accueil.  En Novembre dernier, le convoi de Goodluck Jonathan avait été accueilli à coups de cailloux par les étudiants de l’université Bafemi Awolowo. Les étudiants exaspérés reprochaient à leur Chef d’Etat d’avoir bloqué par sa visite toutes leurs activités et une mauvaise gestion du système éducatif et son incompétence à vaincre Boko Haram. L’hélicoptère qui transportait le président a été arrosé des pierres par les étudiants au moment ou il se posait devant le campus. Sentant le danger, le pilote a été contraint de redécoller d’urgence pour sauver le Chef d’Etat nigérian.

Peter KUM

Populaires cette semaine

To Top