Features

Ghana vs Cote d’ivoire : Les Ayew vont-ils venger leur père 23 ans après ?

Afrobasket CIV SEN 2 00031

En 1992, Abedi Pelé, le père de Jordan et André Ayew, s’inclinait en finale de la Coupe d’Afrique des nations avec le Ghana face à la Côte d’Ivoire (0-0, 11 t.a.b. à 12). Près de 23 ans après, ses deux fils retrouvent les Éléphants en finale de la CAN 2015 ce dimanche 8 février à Bata en Guinée équatoriale.

Le souvenir est sûrement cruel pour la fratrie Ayew. Le 26 janvier 1992, les Black Stars, alors meilleure équipe du continent, s’inclinent au bout d’une série de tirs au but sans fin (11-10) en finale de la CAN face à la Côte d’Ivoire après un match sans but. Abedi Ayew dit Abedi Pelé, la légende ghanéenne trois fois Ballon d’Or africain (en 1991, 92 et 93), assiste à la défaite des siens dans les tribunes du stade de l’Amitié de Dakar. Meilleur joueur du tournoi et meilleur buteur de son équipe avec trois buts, dont deux décisifs en quarts et en demi-finale, Abedi Pelé ne remportera jamais une seconde CAN avec les Black Stars dix ans après le sacre de 1982.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Avec Ayew père sur la pelouse du stade de Dakar, le destin des Black Stars aurait peut-être changé dans cette finale verrouillée face à la Côte d’Ivoire, qui n’était à l’époque pas une grande nation du football africain comme c’est le cas aujourd’hui. Mais Abedi Pelé avait été suspendu pour la finale après deux cartons jaune consécutifs, l’un en quarts de finale et l’autre en demi-finale.

Lire la suite de l’article sur ►►Jeune Afrique

Populaires cette semaine

To Top