Features

Gestion du personnel: Le gouvernement prépare activement l’arrivée du SIGIPES II en 2016

l’Administration-fonction-publique-fonctionnaires_Minedub_enseignants_MINFOPRA

Le ministre de la Fonction publique, Michel Ange Angouing, a ouvert un séminaire à Limbé dans la région du Sud-Ouest le jeudi 23 juillet 2015, à l’intention des secrétaires généraux des ministères. En 2016, l’Etat du Cameroun disposera d’une nouvelle application intégrée pour gérer ses ressources humaines et sa solde.

Sur financement de l’Union Européenne, le projet mis en œuvre par le Groupement Cameroun Audit Conseil / CBL Consulting est conjointement géré par le Ministère des finances et le Ministère de la fonction publique et de la réforme administrative. Pour comprendre les tenants et les aboutissants de cette application, les secrétaires généraux des ministères sont réunis à Limbé depuis jeudi.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

En effet, après Antelope et Sigipes qui ont fait leurs preuves et montré leurs limites, le gouvernement camerounais  s’apprête à passer à la vitesse supérieure. Il a acquis une nouvelle application baptisée Sigipes II. Cette nouvelle plateforme réunira à la fois l’Application Nationale de Traitement Informatique et Logistique du personnel de l’Etat qui gère la solde et la pension à partir du ministère des Finances et l’actuel SIGIPES qui gère les carrières des personnels d’Etat à partir de chaque département ministériel. Le SIGIPES II va remplacer les anciennes applications, tout en fluidifiant les opérations. Une fois opérationnel, comme prévu en début 2016 après l’installation technique en octobre prochain, ses effets n’échapperont à personne.
Le secrétaire permanent à la réforme administrative, Ako Takem Chancel, a déclaré dans les colonnes du quotidien gouvernemental Cameroon Tribune, édition du vendredi 24 juillet 2015 qu’« à cette date, un agent public qui a un acte de carrière signé bénéficiera automatiquement des effets financiers. Pourtant actuellement, lorsque vous avez un avancement, reclassement ou acte de retraite, vous êtes obligé de le suivre au ministère des Finances pour escompter les retombées. Avec Sigipes II, ce ne sera plus le cas ».
Selon le journal, Michel Ange Angouing, le Minfopra a clairement indiqué, en donnant le coup d’envoi du séminaire annuel des secrétaires généraux des, que la réalisation de ce nouveau challenge induit dans le système de gestion du personnel de l’Etat, de nouvelles problématiques et mutations. Il a d’ailleurs précisé qu’il  « s’agit pour les experts de vous donner toutes les clés pour décrypter, comprendre et adhérer au projet Sigipes II, afin que vous soyez dans vos administrations respectives, de véritables vecteurs du changement pour le plein succès de la nouvelle application ».
Hautement sécurisé, flexible, véritablement intégré, capable d’assurer les applications liées à la fois à la carrière et aux finances et, capable de prendre en charge l’ensemble des administrations ainsi que les structures décentralisées,  SIGIPES II viendra corriger les limites que présente le système actuel, au nombre desquelles l’incohérence des référentiels entre SIGIPES I et ANTILOPE, l’inconsistance des données qui induit parfois des immatriculations multiples.

Populaires cette semaine

To Top