Features

Gervais Mendo ze met le régisseur de kondengui dans les problèmes

Thierry_Ngogang

Le Professeur Gervais MENDO ZE a profité de la célébration le vendredi 03 avril dernier de la mort de Jesus Christ sur la croix pour organiser à la prison centrale Kondengui à Yaoundé plusieurs activités dont une conférence et une messe.

L’ancien Directeur général de La Cameroon Radio Television (Crtv) a de manière sibylline choisi d’entretenir son auditoire sur la notion de la trahison au prétexte que « La trahison gagne de plus en plus le terrain dans notre société ». Le titre de la conférence était tout trouvé : « Judas était-il coupable ou pas coupable ? ». Comme modérateur on retrouvait le bien nommé Urbain Olanguena Awono, ancien ministre de la Santé. Parmi les invités de « prestige » : Jean-Marie Atangana Mebara, ancien secrétaire général à la présidence et Jean-Baptiste Nguini Effa ex-directeur général de la Société camerounaise des dépôts pétroliers (Scdp).

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Le plus curieux était la présence au premier rang de Médard KOALANG BOMOTOLIGA, régisseur de la prison centrale. Non seulement le bon naïf a autorisé ladite conférence, mais il a tenu à être là pour apporter son soutien. C’est sans doute la raison pour laquelle il a été convoqué quelques jours plus tard par sa hiérarchie (Ministère de la Justice) afin de se faire remonter les bretelles. On lui reproche d’avoir encouragé des personnalités célèbres à débattre sur le thème de la trahison.

A coup sûr, pour les célèbres prisonniers l’histoire est fort simple: Popaul (Jésus Christ) a trahi ses apôtres (Mendo Zé, Atangana Mebara, Olanguena Awono et autres Inoni Ephraim, etc) Cela méritait vraiment toute une conférence

© Facebook : Thierry Ngogang

Populaires cette semaine

To Top