Actu'Décalée

Garoua: découverte macabre dans un bac a ordure de la ville

Ramadan_Marche_Garoua_Nord_Cameroon

La mort de l’embryon selon les spécialistes de la santé serait due à un avortement provoqué. Le quartier Yelwa, l’un des plus populeux et animés de la ville de Garoua, la cité capitale du Nord, vient, une fois de plus, de défrayer la chronique. Un fœtus de six mois, sans vie, a été découvert le mardi 7 avril dernier dans ledit quartier dans un bac à ordures appartenant à la société d’Hygiène et de salubrité du Cameroun (Hysacam), agence de Garoua. Ce sont les agents de cette entreprise qui, en le vidant comme à l’accoutumée, ont fait la macabre découverte. Le fœtus sans vie, était enfoui dans des détritus ménagers.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Le responsable de la division régionale de la Police judiciaire du Nord à Garoua a aussitôt été alerté. Celui-ci a dépêché sur les lieux une équipe aux fins d’y entreprendre les enquêtes nécessaires. L’expertise d’un spécialiste de la santé, en l’occurrence le chef du Centre de santé intégré de Souari-Garoua, Bouba Sanda, a été sollicité pour la circonstance. L’autopsie effectuée par ce dernier révèle que le fœtus est mort de suite d’un avortement provoqué par sa mère-porteuse. Après l’avortement, toujours selon l’expert, elle aurait tordu le cou du fœtus et l’aurait jeté nuitamment dans ce bac à ordures. Pour l’heure, l’auteur de cet homicide court toujours. Mais l’enquête, ouverte, permettra certainement de l’appréhender et d’en savoir plus sur les mobiles de cet acte criminel.

Daniel IBRAHIMA

Populaires cette semaine

To Top