Features

Fraude fiscale: Lionel Messi risque 22 mois de prison

Espagne-prison-pour-Lionel-Messi

Lionel Messi devra répondre devant la justice espagnole des accusations de fraude fiscale portées contre lui. L’attaquant argentin du FC Barcelone sera jugé en même temps que son père. Le fisc espagnol aurait requis 22 mois de prison à l’encontre de l’attaquant argentin.

Lionel Messi, ainsi que son père, Jorge, vont être jugés en Espagne pour répondre de présumés délits de fraude fiscale qui pourraient leur valoir une peine de prison de 22 mois et demi, a annoncé jeudi le tribunal supérieur de justice de Catalogne. Le juge d’instruction, qui a signé mercredi l’ordonnance de renvoi, n’a pas suivi le procureur du tribunal de Barcelone qui recommandait de ne juger que le père de Messi, en estimant que le joueur n’avait pas eu connaissance de la fraude.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Messi et son père ont été accusés en 2013 d’avoir détourné 4,16 millions d’euros de taxes concernant les droits d’image du footballeur, par la création de sociétés fictives, au Belize et en Uruguay, considérés comme des paradis fiscaux.

Selon l’agence de presse EFE et de nombreux médias ibères, tels que El Pais, le fisc espagnol aurait réclamé une peine de 22 mois et demi de prison pour le joueur du FC Barcelone. Le joueur et son père sont soupçonnés de trois délits de fraude fiscale effectués entre 2007 et 2009, tous passibles de 7,5 mois de prison chacun. Même s’il était condamné, le quadruple Ballon d’Or ne risquerait pas d’être incarceré car il est rare que les peines de prison inférieures à deux ans soient mises à exécution en Espagne.

Par Eurosport

Populaires cette semaine

To Top