Diaspo'Actu

L’ambassade du Cameroun en France habillée avec des effigies de Marafa Hamidou Yaya

ffiche_Marafa_ambassade_france

La scène est digne d’un scénario de film à la camerounaise. Des Camerounais munis de pots de colle, pinceaux et des affiches, s’offrent le plaisir à exposer les tares de leur pays dans la capitale politique française. Le numéro 73 de la rue d’Auteuil à Paris dans la journée du 28 août a été inondé des affiches sur lesquels l’on aperçoit les images de Marafa Hamidou Yaya et des messages hostiles au pouvoir de Monsieur Biya  au Cameroun.

Toujours à Paris, l’on peut découvrir à la  place de la Porte-d’Auteuil du quartier d’Auteuil du 16eᵉ arrondissement de Paris, une grande image de Marafa Hamidou Yaya sur laquelle l’on peut lire «Libérez Marafa», «Non à une justice à double vitesse au Cameroun», etc.Ce dimanche, jour de marché à la Rue Poussin qui jouxte celle de la Rue d’Auteuil où se trouve l’ambassade du Cameroun à Paris, des équipes constituées de l’Action Solidaire Pour Marafa sont en train de distribuer des tracts  anti Biya aux passants. Pendant ce temps, une autre s’active à habiller les grilles de ladite ambassade avec des images, effigies de Marafa Hamidou Yaya, sans oublier des banderoles comportant des messages durs envers le régime au pouvoir au Cameroun.

La scène inhabituelle ne cesse d’attirer l’attention des passants qui, pour certains, s’activent sur leur smart phone pour immortaliser  la scène. Du coup les locaux abritant les services de l’ambassade du Cameroun à Paris se transforment en un lieu touristique. Plusieurs touristes s’interrogent sur le contenu des tracts…Des affiches apparaissent sur le portail de l’ambassade du Cameroun en France au moment où  une autre équipe de l’ASMA a décidé d’inonder le même jour l’ambassade du Cameroun à Bruxelles avec les mêmes affiches.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Toujours ce dimanche 28 août, les membres de cette association ont convergé vers l’ambassade du Cameroun à Bruxelles en Belgique  pour y déverser les tracts. «Chers frères et sœurs, le temps n’est plus aux discours, il est temps de poser des actes forts ! Arrêtons d’être timides. Où que vous soyez, faites passer le message» peut-on lire dans un groupe de discussion sur Facebook.La mobilisation s’organise aussi sur le réseau social Facebook depuis le début de la semaine.


Affiches « Libérez Marafa » à l’Ambassade du Cameroun en France ASMA. Toujours dans ce groupe de discussions on peut lire «Chers compatriotes, amis du Cameroun, dès le 28 août 2016, inondez chaque jour que Dieu a crée les ambassades du Cameroun à l’étranger avec les affiches jointes».Cette campagne d’affichage des photos de Marafa Hamidou Yaya, injustement emprisonné au Cameroun, intervient  dans un contexte fort tendu avec des activités diverses programmées par l’association ASMA (Action Solidaire Pour Marafa) génitrice de cette campagne. Elle demande au pouvoir de Yaoundé de mettre fin à l’injustice au Cameroun et à libérer immédiatement Marafa Hamidou Yaya. Des actions similaires sont prévues dans quelques jours à Londres, Genève, Berlin, etc.. Nous y reviendrons.

James Elangue

Populaires cette semaine

To Top