Features

France: 10 sujets qui fâchent pour accueillir François Hollande à Yaoundé

france-sujets-Boko-Haram

Diplomatie, gouvernance, succession, température au sein de l’opinion, affaires, terrorisme, mobilisation. Voici les sujets qui devraient donner le ton d’une visite éclair. Si les présidents français et camerounais ont déjà fait la liste des sujets sur lesquels ils vont échanger, il se peut que les Camerounais, eux, veulent voir débattus d’autres thèmes comme les massacres perpétrés par l’armée coloniale française, la violation des droits humains. Dans un dossier de 7 pages publié dans son édition de ce vendredi 3 juillet, La Nouvelle Expression fait la ronde des points d’achoppement entre les deux pays.

1. Le journal évoque diplomatie de sournoiserie et d’absurdité, tandis que Yaoundé parle de « victoire » pour décrire cette visite rapide attendue depuis 14 ans.

2. Sur la même lancée, ce dossier pose le cas du ministre de la Communication Issa Tchiroma Bakry, connu pour sa dureté envers la France, et qui vient de changer de ton le temps d’une visite.

3. Dans la capitale Yaoundé, les désagréments dus à c type de visite sont de retour : rafles, routes barrées, contrôles de cartes d’identité avec risque de détention pour les personnes non-détentrices d’une pièce d’identité…

4. Le cas de l’avocate Lydienne Eyoum condamnée à 25 ans de prison pour détournement de fonds pourrait « hanter » la table des discussions selon le journal.

5. L’alternance politique est aussi à l’ordre du jour, alors que la tournée du président français au Bénin, en Angola et au Cameroun suscite les interrogations de certaines organisations de défense des droits de l’homme et de promotion de la démocratie.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

6. S’agissant de la coopération économique, le quotidien note aussi que la relation entre les deux Etats est en perte de vitesse, même si le Cameroun reste un des principaux partenaires économiques de la France en Afrique centrale.

7. Parlant de la popularité de cette visite, La Nouvelle Expression fait état d’un affrontement entre partisans et adversaires de cette visite, qui s’affrontent par communiqués de presse, messages vidéos ou mouvements d’humeur.

8. Des aménagements « spectaculaires » selon le journal ont lieu dans la capitale, avec des chantiers engagés seulement mercredi à certains endroits. Le tout sous les grognements des usagers : « C’est parce que le président ne passe pas par le marché Mvog Mbi qu’on ne nous arrange pas la route depuis »

9. Le journal réserve deux pages et demie pour mettre sur la table une guerre taboue menée par les colons français (dans laquelle sont morts les Moumié, Ossendé Afana) l’alibi de la guerre contre le terrorisme, les rentes françafricaines et la magie du C2D.

10. Enfin, le journal ouvre ses colonnes au Financial Engeneer Babissakana qui, dans une lettre de réforme à François Hollande, dénonce la rente coloniale et l’abus d’ingérence monétaire de la France en Afrique.

Esther Ayissi

Populaires cette semaine

To Top