Features

Football: Les nouveaux statuts et le Code électoral validés

cameroun-Football-Lionnes-Joseph-Owona-Fecafoot-Fifa
C’est sans doute avec beaucoup d’enthousiasme que Joseph Owona a pris sa plume pour rédiger le communiqué qui annonce pompeusement que la Fifa a validé certains textes fondamentaux que la Fédération camerounaise de football (Fécafoot) lui avait soumis pour juguler la crise qui la secouait il y a un peu plus d’un an. Le président du Comité de normalisation de l’instance faîtière du football camerounais qui en a fait large écho, précise qu’il s’agit notamment du projet de statuts et celui du code électoral de la Fécafoot parmi les neuf textes soumis à l’examen de la Fifa le 29 novembre 2013 par la Fédération.
« Le président du Comité de normalisation de la Fécafoot, le Professeur Joseph Owona a l’honneur et le plaisir d’annoncer à la communauté sportive nationale et internationale la validation définitive par la Fifa, instance faîtière du Football mondial, de deux des neufs (09) textes soumis à son examen le 29 novembre 2013. Il s’agit notamment : du projet de Statuts de la Fécafoot et du projet de Code électoral », indique le communiqué signé le jeudi 10 juillet 2014.Ces deux textes, souligne l’ancien ministre de la jeunesse et des sports, sont destinés à être soumis à l’approbation de la prochaine Assemblée générale extraordinaire de la Fédération, les autres textes soumis à l’examen de la Fifa et qui ne seront pas soumis à l’approbation de l’Ag sus-évoquée seront, aux dires de la Fifa, très prochainement finalisés. Et de préciser qu’une prochaine réunion du Comité de normalisation déterminera les modalités de vulgarisation de ces projets de textes fondamentaux et l’adoption d’un calendrier de la suite des opérations, « en concertation avec toutes les parties intéressées de la grande famille du football camerounais », conformément au calendrier et au mandat décerné à ce Comité.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Malversations financières

C’est dire que le processus électoral peut d’ores et déjà être lancé à la Fécafoot. Dans quelques semaines, on va certainement vivre les mois des longs couteaux avec, à la baguette, une bonne brochette de candidats à la course de la succession de Iya Mohammed. On se souvient que la crise qui a secoué l’instance faîtière du football camerounais avait abouti le 4 juillet 2013 à la décision de la Fifa de «suspendre provisoirement la Fédération camerounaise de football » pour «ingérence gouvernementale», suite à l’annulation de la réélection du président sortant de la Fécafoot, écroué pour malversations financières présumées à la Société de développement du Coton (Sodecoton) qu’il dirigeait depuis près de 20 ans. Les missions assignées à l’équipe Owona s’articulaient autour de trois modules : gérer les affaires courantes, toiletter les textes et organiser de nouvelles élections. On attend de voir qui seront les potentiels postulants.

 


C. T. | Le Messager

Populaires cette semaine

To Top