Features

Football : la Fifa menace ( encore ) de suspendre le Cameroun

Fifa-Sepp-Blatter

«Nous avons eu une dizaine de procès à la Chambre de conciliation et d’arbitrage du Comité national olympique et sportif du Cameroun et les sentences rendues sont toutes contre nous, même quand les textes de la Fécafoot ont été respectés à l’instar du cas des cinq clubs relégués en deuxième division dans la région du Littoral. La crise à la Fécafoot est causé par les membres du gouvernement qui veuillent placer leurs protégés à la tête de la cette fédération  propos d’Etienne Tamo, Administrateur de la Fédération camerounaise de football qui exprime ainsi son exaspération face à la situation de blocage dans laquelle se trouve le Comité de normalisation de la fédération camerounaise de football.

Installés en 2013 pour faire renaître en l’espace de neuf mois la Fécafoot, voilà plus de deux ans que Joseph Owona et ses pairs du Comité de normalisation ne parviennent pas à remplir la mission. La faute, selon les responsables du Comité de normalisation, aux multiples sentences rendues par les juges du CNOSC qui poussent le Comité de normalisation à tout reprendre après chaque tentative d’adoption des nouveaux textes et d’organisation des élections au sein de la Fécafoot. Le processus de normalisation de la Fédération camerounaise de fooball semble donc s’éterniser. Et la Fifa piaffe déjà d’impatience.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Dans un courrier envoyé avant-hier, lundi 27 juillet 2015 à Joseph Owona, président du Comité de normalisation, Jérôme Valke, le secrétaire général de la Fifa menace de suspendre le Cameroun des activités de l’instance faîtière du football mondial si les délais du nouveau chronogramme visant à normaliser la Fécafoot au plus tard le 30 septembre 2015 ne sont pas respectés. Ce nouveau chronogramme avait été édité il y a quelques jours à la suite de la dernière sentence des juges du CNOSC qui annulait tout ce que le Comité de normalisation avait fait jusque là. « La FIFA s’avoue perplexe face au déroulement des événements, dans la mesure où « les différents amendements souhaités par certains acteurs du football camerounais avaient été pris en compte » ;   3. « Le rejet des délégués ayant voté contre et leurs recours systématiques à la Chambre de concialiation et d’arbitrage du CNOSC sans même épuiser les voies de recours internes comme exigé dans les statuts actuels de la FECAFOOT entraînant des décisions répétitives d’annulation par ladite Chambre, laissent entendre un obstructionnisme difficilement compréhensible » s’indigne la Fifa.

Le  nouveau chronogramme a programmé une nouvelle assemblée générale d’adoption des nouveaux textes de la Fécafoot le 05 août 2015 et l’élection du nouveau président de la Fécafoot le 25 septembre 2015.

Ci-dessous, une copie de la correspondance de la Fifa envoyée à Joseph Owona:

Adeline ATANGANA

lettre_fifa_fecafoot

lettre_fifa_fecafoot

Populaires cette semaine

To Top