Actu'Décalée

Football – Insolite: le Cameroun se couvre de honte à lors d’un match international !

samu_ambulance_en_panne

Le match de qualification retour aux prochains Jeux africains qui opposait les Lionnes indomptables  à leurs adversaires Ethiopiennes a laissé voir des scènes pour le moins cocasses.

C’est assurément un spectacle qui indigne lorsqu’il ne fait pas carrément honte au peuple camerounais tout entier. Hier au stade Ahmadou Ahidjo, à l’occasion du match éliminatoire du tournoi de football féminin des Jeux africains de Brazzaville, l’ambulance du Samu (Service d’aide médicale d’urgence) a refusé de démarrer. L’image n’a pas échappé aux caméras des télévisions qui l’ont captée et balancé au mondé entier. On a ainsi vu quatre stadiers pousser la voiture comme ils pouvaient avant qu’elle consente enfin à démarrer.

Le problème à l’origine de cet incident se trouve être le système de freinage qui aurait lâché. La conséquence est qu’il a failli provoquer des conséquences graves. En effet, une footballeuse éthiopienne qui venait de s’effondrer sur l’aire de jeu (76ème minute) n’a pas pu être transportée dans un centre médical de Yaoundé à temps. Pire Melkal Tefari était installée dans une ambulance non médicalisée et a été malgré son état d’inconscience, maintenue sur place sans pouvoir recevoir les premiers soins adéquats.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Avec cette autre indélicatesse, le Cameroun du football s’abonne aux faits divers les plus cocasses. Il n’y a pas un mois, c’est la sélection des moins de 23 ans en partance pour le Zimbabwe qui se retrouvait bloquée au Kenya et contrainte de passer deux jours dans le hall de l’aéroport de la capitale Nairobi. La mauvaise fortune s’est poursuivie avec l’abandon au Zimbabwe du joueur Kingue Simo. Il n’avait pas pris l’avion avec le reste de la délégation parce que son billet n’avait pas été payé par les responsables administratifs des équipes nationales. Puis, pas plus tard qu’il y a une semaine, la même sélection espoirs refaisait la Une des journaux du fait de ses conditions d’hébergement au centre technique de la Fécafoot à Odza. Ils y ont vécu des jours entiers sans eau, dans la promiscuité et l’insalubrité. L’un des joueurs, Brice Tchamabo, a fait une grave crise de paludisme et a été transporté en catastrophe à l’hôpital par sa famille. Enfin, le matin du 16 avril 2013 l’on apprenait que la sélection junior s’est vue refuser des visas Belges pour rallier l’Autriche pour un tournoi international. Motif : une fraude sur les âges de deux joueurs détectée par les fonctionnaires de la chancellerie européenne.

Robert Ndonkou

Populaires cette semaine

To Top