Features

Football: 36 stades d’entrainement bientôt construits au Cameroun

stade-de-fes-Maroc-Can2015-football

Ces infrastructures seront bâties dans la perspective de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2019 qu’organisera le pays quadruple champion d’Afrique.

L’information a été révélée par Tombi A Roko Sidiki, secrétaire général de la Fédération Camerounaise de football, ce vendredi 17 octobre 2014 en marge d’un séminaire organisé à l’intention des présidents des clubs professionnels du Cameroun sur les procédures d’octroi des licences CAF à Douala. Dans la perspective de la Coupe d’Afrique des Nations 2019 qu’abritera le Cameroun, 36 stades d’entrainement répondant aux normes internationales seront bientôt construits à travers le pays. Entre autres 7 à Yaoundé et ses environs, 7 à Douala, 6 dans la Région de l’Ouest (Ancien Stade Omnisport de Bafoussam, Stade de Bamendji, 1 à Mbouda, 1 à Bandjoun…), 6 dans le Sud-ouest (Buea et Limbe), 6 à Garoua…

Les participants à ce séminaire ont regretté la concentration de ces futures infrastructures dans quelques grandes villes au lieu de cibler des villes qui abritent des clubs professionnels de football. Mais le secrétaire général de la Fédération Camerounaise de football a justifié ces choix par le fait que ces infrastructures sportives devraient être dans ou proches des villes choisies pour abriter la Coupe d’Afrique des Nations 2019, notamment, Yaoundé, Douala, Bafoussam, Garoua et Limbe.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Cependant, il annonce un autre programme (Pendis) qui permettra au Ministère des Sports et de l’Education Physique de construire des stades de proximité sur l’ensemble du territoire national. Ces infrastructures verront d’abord le jour dans tous les chefs-lieux de Région avant de s’étendre dans les 58 départements du Cameroun. A l’en croire, la Fédération camerounaise de football entend également construire des aires de jeu modernes dans quelques villes du Cameroun pour compléter celles bâties dans le cadre du Programme national de Développement des Infrastructures Sportives (Pendis) qui sera bientôt transformé en une direction générale, apprend-on. Plusieurs présidents de clubs présents dans la salle, à l’instar de Franck Happi, président de l’Union Sportive de Douala, ont souhaité qu’une fois construites, la gestion de ces infrastructures soit confiée à des concessionnaires privés pour un meilleur entretien.

Toujours dans la perspective de la CAN 2019, trois nouveaux hôtels 4 étoiles sont actuellement en construction dans la ville de Bafoussam, fait savoir le secrétaire général de la Fecafoot. Comme Tal Hôtel, qui doit être réaménagé et l’hôtel que l’Etat construira dans la ville de Foumban avant cette compétition, ils devront abriter des délégations de la CAN 2019 dans la Région de l’Ouest.

Wiliam Tchango, Cameroon-Info.Net

Populaires cette semaine

To Top