Features

Foot: Vive nos Lionnes !

Cameroun - Fécafoot - Lionnes-Indomptables-foot

Ce n’est plus qu’un secret de polichinelle : les Camerounais ont mal à leur foot. Jadis symbole de paix, de réconciliation et d’unité nationale, l’équipe nationale, s’est laissée ravir la vedette par Boko Haram : désormais, c’est dans la peur et non plus dans la fierté, que nous nous voulons solidaires et unis… Lors de la dernière Can en Guinée Equatoriale, nos lions indomptables ont fait piètre figure. Il y a une semaine à Yaoundé, ils ont dû tirer la langue pour parvenir in extremis au score final de 01 but à zéro contre la Mauritanie. Ils ont donc vaincu, mais pas convaincu…

Mais à quelque chose, malheur est bon ! En effet pendant ce temps, les Lionnes Indomptables du football suscitent de l’intérêt. Presqu’encore inconnues hier du grand public, les félines d’Enganamouit sont en passe de devenir la nouvelle coqueluche de leurs compatriotes, au pays, comme à l’international. Il suffit de parcourir les réseaux sociaux, ou de voir le nombre de foyers où le petit écran est resté allumé jusque tard dans la nuit lors de leurs récentes prestations à la coupe du monde féminine qui se joue actuellement au Canada.

Personnellement, j’aime le sport. Je pars du principe qu’il ne revient pas à une femme de tout faire pour ressembler à un homme. Je suis donc contre une trop grande musculation de la femme et par conséquent, je ne peux avoir qu’un respect suspicieux pour les femmes qui pratiquent des sports aussi virils que le foot… Mais le Cameroun une fois de plus, nous a  assemblés derrière l’emblème. Et nous pouvons dire que nous n’avons pas été déçus ! En effet, que ce soit avec les Japonaises ou avec les Suissesses, les Lionnes Indomptables
viennent de sonner le glas d’une autre ère, et la fin d’un mythe devenu mystification. Elles ont fait 01 contre 02 contre le Japon le vendredi 12 juin 2015 dernier, et ce mardi 16 juin 2015, elles ont arraché leur ticket d’entrée aux 08èmes de finale en battant la Suisse 02 contre 01. Pourtant, à chaque fois que les Lionnes ont sollicité des matches amicaux à l’étranger, surtout en Europe, elles se sont vues dire qu’il n’ya pas d’argent.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Or quand il s’agit des Lions, c’est à peine si on ne vide pas les caisses ! Les matchs les plus idiots ont ainsi été demandés hors du Cameroun avec des pays comme le Burkina Faso, l’Indonésie, la Thaïlande ou la Macédoine, qui n’ont même pas le niveau de l’équipe B de notre Bamboutos National ! Mais c’est à peine si nos fainéants arrivent à leur tenir la dragée haute ! La dernière fois, les Lions n’ont même pas réussi à battre la Macédoine ! Pourtant, ils ont à leur tête, Volker Finke, un Allemand payé des milliers d’Euros par mois et ce depuis des années. Mais malgré les mauvaises prestations de l’équipe nationale, Volker Finke est reconduit de manière quasi systématique. Quand la Fécafoot hésite, l’ordre de le maintenir en poste provient directement de la présidence de la république, comme ce fut le cas il y a quelques semaines.

Le sort est donc jeté. Les dés aussi. Désormais, la question est : qui sauvera la mise au sportroi? Les Lions ou les Lionnes ? L’entraineur des filles quant à lui, s’appelle Enoh Ngatchou. C’est un bon et brave Camerounais, qui a fait tout seul, son bonhomme de chemin alors que beaucoup avaient choisi la tanière des hommes pour des raccourcis d’argent. Si son équipe prospère demain, cela signifiera de gros sponsors, donc, de l’argent. Après tout, qui sait ? Le trophée de ce Mondial 2015 de foot féminin au Canada pourrait bien atterrir en Afrique, au Cameroun notamment, seul pays du continent à rester en compétition. Une première ! Les requins de la Fécafoot, du ministère ou de la présidence s’empresseront alors de foutre la pagaille, comme à leur habitude ! Certains chercheront à retirer l’équipe à Enoh Ngatchou, soit pour prendre la place, soit la donner à un complice. Ils chasseront Enganamouit et ses potes pour imposer leurs propres protégées. Pour effacer toute trace du mérite. Malgré tout, soutenons nos Lionnes !

Populaires cette semaine

To Top