Autres'sports

Finke : « Stéphane Mbia est prêt » … pour quel poste ?

Stephane Mbia-Cameroun-reconstruction-Lions Indomptables

A la fin du décrassage de ce mercredi 21 Janvier, le sélectionneur national a officiellement annoncé le retour à la compétition de Stéphane Mbia. Pour affronter le Syli National Samedi prochain, le capitaine des Lions sera bel et bien dans les starting-blocks. Sauf qu’il faut logiquement se poser la question : à quel poste ?

Selon des informations Camfoot, Stéphane Mbia souhaite vivement évoluer au même poste qu’en club, c’est-à-dire au milieu de terrain. Seulement, à la consultation des statistiques, son repositionnement en défense centrale chez les Lions et son association avec Nicolas Nkoulou a permis de stabiliser un compartiment jusqu’ici flottant. Et en son absence, le doute défensif s’est réinstallé.

En Novembre dernier, la Confédération Africaine de Football avait rendu publique les statistiques des éliminatoires de la CAN Orange 2015. qui confirmait le Cameroun comme meilleure défense (un seul but encaissé) des éliminatoires de la CAN2015.

Volker Finke : « Stéphane Mbia est prêt » … pour quel poste ?

L’entrée en matière du Cameroun dans la 30e édition de la Coupe d’Afrique des Nations a malheureusement réveillé les frayeurs de la défense lors du mondial brésilien. On savait déjà alors qu’il y avait un problème de gestion technique des hommes. Et cette gestion n’est pas le point fort de Volker Finke qui a fini par fragiliser le groupe qu’il avait pourtant réussi à bâtir lors des éliminatoires.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Tenez : le gaucher Oyongo Bitolo évolue dans le couloir droit alors que Bédimo est en totale méforme sur le couloir gauche et Jérôme Guihoata , impeccable dans les duels est sur le banc. La titularisation d’Aurélien Chedjou qui force ses latéraux à jouer bas alors que le jeune Bagnack ou encore Guihoata, qui a merveilleusement géré la deuxième mi-temps contre la Côte d’Ivoire à Abidjan, sont au banc. Et que dire de l’entrée de Franck Kom contre le Mali, lui qui n’a ni la taille, ni la mobilité, ni la fluidité pour un poste de demi-défensif ?

Ces choix de Finke surprennent.

Lors des éliminatoires, l’équipe était agile, rapide, technique, tactique. Les joueurs étaient des flèches d’argent. Tout cela semble bien loin désormais.

Les Lions indomptables joueront assurément leur avenir dans la compétition samedi prochain, lors de leur deuxième sortie dans la poule D. Pour éviter des supputations et inutiles, une victoire s’avère impérative. Volker Finker, le sélectionneur national, va t-il « enfin » rester dans la dynamique des éliminatoires ou alors apporter des ajustements dans un poker menteur ?

Etoga Atanase à Libreville

Populaires cette semaine

To Top