Features

Fin de éjour: Michaëlle Jean refuse de se prononcer sur la plainte d’Issa Tchiroma Bakary contre trois journaux locaux

Michaëlle-Jean-nommée-Secrétaire-générale-l'OIF-Francophonie

Lors de sa conférence de presse, Michaëlle Jean a demandé à l’auteur de la question de daigner la retourner au Ministre de la communication présent dans la pièce au moment de l’échange. Arrivée au Cameroun le lundi 13 Avril dernier pour une visite de travail, la secrétaire générale de la Francophonie a fait le bilan de son séjour de 04 jours au cours d’une conférence de presse qui s’est tenue au Hilton Hôtel de Yaoundé ce jeudi 16 Avril 2015 à 18 h. 

Plusieurs personnalités de premier plan au rang desquelles se trouvaient le Ministre de la communication Issa Tchiroma Bakary, son collègue des relations extérieures Pierre Moukoko Mbonjo, ainsi que quelques grosses pointures du paysage médiatique Francophone à l’instar du PDG du groupe Africa 24 M. Constant Nemale, ont pris part à l’évènement.

Dans un propos liminaire particulièrement dense, Mme Michaëlle Jean est revenue sur les temps forts de sa visite dans notre pays. «J’ai eu une discussion très nourrie avec le président de la république SE Paul Biya … J’ai trouvé une économie dynamique et diversifiée».

S’agissant de l’engouement qui s’est ressentie tout au long des quatre jours qu’a duré son séjour, la SG de l’organisation internationale de la francophonie a indiqué que malgré les routes qui étaient barrées, elle n’a pas ressentie l’exaspération sur les visages. J’ai vu, a-t-elle rappelé, les gens aux abords des rues, riant et souriant… J’ai trouvé un pays avec un potentiel immense, l’Afrique du 21ème siècle est en marche… Je repars mais avec le désir de revenir plus vite. A-t-elle également martélé.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Michaëlle Jean fait ses adieux au Cameroun

Par ailleurs, lors du traditionnel jeu de questions réponses, rétorquant à une préoccupation du journaliste William Bayiha de Spectrum TV, relativement aux poursuites exercées en ce moment sur certains journaux locaux, après la reprise des informations publiées sur le site internet de le Monde Afrique, au sujet de la santé du couple présidentiel Camerounais. Mme Michaëlle Jean a demandé à l’auteur de la question de la retourner au ministre de la communication Issa Tchiroma Bakary présent sur les lieux au moment de l’échange.

Au sujet du sort des lycéennes enlevées par la secte islamique Nigériane Boko Haram à Chibok, et réagissant à la question d’un journaliste, la SG de l’OIF a exprimé ses vives inquiétudes : «comment est-ce qu’on a pu atteindre un tel dégré d’impuissance, alors que nous avons même la possibilité de réperer un caillou dans un désert ».

En guise de révélation majeure, Mme Michaëlle Jean a annoncé l’implémentation prochaine au Cameroun de l’IFADEM, qui est un institut de formation des maîtres d’écoles à distance.

Au terme de cette conférence de presse qui s’est achevée autour de 19 heures 18 minutes,
la SG de l’OIF reprendra le chemin de l’aéroport international de Yaoundé Nsimalen d’où son avion (Air France, vol commercial) décollera autour de 23 heures  pour Paris.

Yves Junior Ngangue

Populaires cette semaine

To Top