Features

366 entreprises au rendez-vous de la Fête internationale du travail à Yaoundé

Fête-internationale-du-travail-à-Yaoundé

C’était à l’occasion de la grande parade présidée dimanche dernier  à Yaoundé par le ministre du Travail et de la Sécurité sociale. Un message fort véhiculé par les travailleurs, la promotion du travail décent dans les entreprises et administrations publiques. L’esprit était le même pour tous dimanche 1ermai 2016,

jour de la célébration de la 130eédition de la fête internationale du travail au Boulevard du 20 mai à Yaoundé. Le défilé a connu la participation de 366 entreprises. Comme pour communier avec le thème de cette année : « Responsabilité sociale des entreprises et des syndicats pour le travail décent ». Lors des allocutions des centrales syndicales et du ministre du Travail et de la Sécurité sociale (MINTSS), Grégoire Owona, une minute de silence a été observée en la mémoire des valeureux soldats tombés au front dans le cadre de la lutte contre  la secte Boko Haram, avant la grande parade à 10h 20. Les fanfares de la gendarmerie nationale, de la police et de l’Institut national de la Jeunesse et des sports (INJS) ont distillé des sonorités patriotiques lors des différents passages.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Les travailleurs de 366 entreprises, administrations publiques et associations, dans leurs tenues ont donné à voir et à lire sur leurs différentes banderoles et pancartes. Pendant près de trois heures, les invités venus nombreux, parmi lesquels les membres du gouvernement et du corps diplomatique n’ont pas résisté au charme des travailleurs, leur rendant des applaudissements. Au rendez-vous aussi des mouvements syndicaux avec en tête, la Confédération syndicale des travailleurs du Cameroun et les entreprises spécialisées représentées par sous-secteur. Par exemple le secteur des activités agricoles, élevage et pêches mené par les travailleurs de la Chambre d’agriculture, des pêches, de l’Elevage et des forêts et l’Office nationale du cacao du Cameroun, accompagnés des séances de démonstration.

Puis, les travailleurs du sous-secteur banques, établissements financiers, des bâtiments et travaux publics, bois et sociétés forestières, commerce, transports, communications, etc. Ici, des mascottes des entreprises ont retenu l’attention. Chaque entreprise est allée de son originalité pour marquer la différence. Parmi elles, la Société de presse et d’Editions du Cameroun (SOPECAM) avec son nouveau statut d’entreprise à capital public, a exhibé ses publications. Et enfin, les administrations publiques constituées des ministères. C’est par les travailleurs du MINTSS que le défilé s’est achevé aux environs de 13h45. Visiblement, le public était conquis.

Assiatou NGAPOUT M

Populaires cette semaine

To Top