Features

Festival Mbog Liaa: Ama Tutu Muna se casse la gueule à Edea

ama-tutu-muna-cour-suprême-Mbog-Liaa

Sous la pression des élites tapies dans l’ombre, le ministre des Arts et de la Culture a tenté en vain d’interdire la tenue des activités du 20ème  anniversaire de Mbog Liaa. Ce matin du samedi 13 juin, sous un ciel ensoleillé de la ville d’Edea, chef lieu du département de la Sanaga Maritime, l’on a failli enregistrer un affrontement entre les forces de l’ordre et des personnes venues des quatre coins de la république du Cameroun et même de l’étranger pour participer à la 20e édition du Festival Culturel Mbog Liaa. Alors qu’on s’apprêtait à lancer les festivités, les éléments de la police s’y sont opposés au motif que la tenue de l’événement a été interdite par le Sous-préfet d’Edea 1er.

«J’ai l’honneur de vous faire connaitre que par message de monsieur le Préfet de la Sanaga Maritime, je viens d’être informé de ce que la cérémonie traditionnelle de Mbog Liaa prévue pour demain samedi 13 juin à Kruhmnacker est reportée sine die, pour défaut de préparatifs, par madame la ministre de la Culture et des Arts. A cet effet, vous voudriez bien prendre toutes les dispositions diligentes en vue de l’application rigoureuse de cette instruction. Il va donc sans dire que ladite cérémonie est purement et simplement interdite et de ce fait, les dispositions de mon autorisation à manifestation publique à vous délivrée sont rapportées conséquemment. Avec tout mon regret, je vous prie de croire monsieur, à l’assurance de ma considération distinguée» fait savoir Roger Saffo, le Sous-préfet d’Edea 1er, dans une correspondance manuscrite de deux pages adressée à Jérôme Minlend, président général de l’association Mbog Liaa.

Pendant que la confusion prenait corps à la place des fêtes au lieu dit Évêché à la suite de l’irruption faite par la police, Jérôme Minlend et ses pairs du Comité d’organisation sont allés rencontrer le préfet du département de la Sanaga maritime. Une rencontre qui a permis de décrisper l’atmosphère et de trouver un terrain d’entente pour le lancement des activités de la 20e édition de la fête des peuples Bassa-Mpoo-Bati.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

La lettre du Sous-Prefet
Photo: (c) S. B.

La fête a finalement commencé en fin de matinée en l’absence des autorités administratives du département de la Sanaga Maritime, région du Littoral. Certains membres du gouvernement, originaires de ce département, à l’instar du ministre Louis Bapès Bapès, ont aussi brillé par leur absence. Ces élites absentes, sont accusées par certains membres du Comité d’organisation du 20e anniversaire de Mbog Liaa, d’être derrière cette tentative échouée d’interdiction de la fête.

Adeline ATANGANA

Populaires cette semaine

To Top