Features

Le Président Barrack Obama ne renoncera pas à la fermeture de la prison de Guantanamo

Close-Guantanamo

Le Président américain cherche depuis 2009 à fermer cette prison militaire controversée ouverte après les attentats du 11 septembre 2001. Barack Obama a insisté jeudi sur sa volonté que soit fermé le centre de détention de Guantanamo, alors que Donald Trump, candidat à la prochaine élection présidentielle, s’est engagé, s’il est élu, à remplir Guantanamo de «sales types». «Je ne suis pas prêt à renoncer» à la fermeture de Guantanamo, dont l’existence est utilisée comme «un outil de recrutement par les organisations terroristes», a déclaré Barack Obama lors d’un sommet régional au Laos.

Le Pentagone, quartier général du département de la Défense, a affirmé en août dernier qu’il restait désormais 61 détenus dans ce centre ouvert sur une base navale américaine à Cuba par le Président George W. Bush pour y regrouper les prisonniers de la «guerre contre le terrorisme». Au total, 780 prisonniers y ont transité, la plupart des suspects de terrorisme capturés après les attentats du 11 septembre 2001 et détenus sans jugement pendant des années, ce qui a suscité de nombreuses condamnations internationales, rapporte l’AFP.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Le choix de ce centre situé à Cuba sur une base militaire américaine a été justifié par le Président George W. Bush afin de fonder juridiquement la décision de refuser de soumettre les détenus au système judiciaire fédéral américain, prenant appui sur l’extra-territorialité de la base.

Il y avait, à l’automne 2001, environ 750 détenus originaires d’une vingtaine de pays différents. De 2001 à 2004, plus de 200 prisonniers ont été relâchés; beaucoup ont été jugés dans leurs pays d’origine. En avril 2006, 558 personnes étaient emprisonnées à Guantanamo, nombre qui était descendu à 275 en mai 2008 et à 192 en janvier 2010, un an après l’échéance fixée par un décret présidentiel du Président Barack Obama ordonnant la fermeture du centre. Ce chiffre était descendu à 171 détenus fin février 2012. Au total, 779 personnes sont passées par cet établissement entre 2002 et décembre 2008, dont cinq s’étaient suicidées fin 2008.

Le 23 février 2016, Barack Obama annonce la présentation d’un plan de fermeture du camp de Guantanamo. Il en a fait une priorité avant de quitter la Maison-Blanche.

Otric NGON

Populaires cette semaine

To Top