Features

Fecafoot: Tombi A Roko Sidiki souhaite travailler avec Joseph Antoine Bell

Tombi-A-Roko-Sidiki-Fecafoot-Fifa

Elu ce lundi 28 septembre 2015 à la tête de l’instance faîtière du football camerounais, l’ancien Secrétaire général de la Fecafoot dit avoir aussi besoin des intelligences de ses plus farouches opposants pour mener à bien son projet.

Tombi A Roko Sidiki, secrétaire général sortant de la Fédération camerounaise de football a « finalement » été élu ce lundi 28 septembre 2015 à la tête de l’instance faîtière du football camerounais. Il a remporté le scrutin avec une écrasante majorité des voix face à son seul challenger Robert Atah Behaza (59 voix contre 2, 4 bulletins nuls et huit blancs). Pour reconstruire le football camerounais, l’ancien président de la commission centrale des arbitres de la Fecafoot dont l’arrivée à la tête de cette puissante institution a été plusieurs fois retardée est déterminé à rassembler.

Il promet surtout de tendre la main à tous ses plus farouches adversaires, parmi lesquels, Joseph Antoine Bell, Prosper Nkou Mvondo, Eugène Ekeke… « Ma première action consistera donc à passer des coups de fil et de rendre visite à certains de nos contradicteurs qui sont bien connus : Ekeke Eugène à Douala, Nkou Mvondo à Ngaoundéré, Bell Joseph Antoine, parce que je pense que nous aurons besoin de toutes ces intelligences », a-t-il déclaré. Outre ces opposants indomptables, Tombi promet de rencontrer tous les acteurs qui servent le football dans l’arrière pays.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Le successeur de Iya Mohammed, qui sera officiellement installé le mercredi 30 septembre 2015 se vante d’avoir un programme « aguichant ». « J’ai un programme à mon avis très alléchant que j’ai proposé aux acteurs de football pour mériter leur confiance. Mon projet se décline en onze points. Comme le onze entrant d’une équipe nationale de football qui est déterminée à gagner un match qualificatif pour la Can ou le Mondial, c’est un projet qui part des relations avec l’Etat du Cameroun à la responsabilité social de la Fecafoot, en passant évidement par la réorganisation de l’administration et des finances de la Fecafoot ; de la construction des infrastructures pour le compte de la Fecafoot à l’organisation du football amateur camerounais, à l’organisation du football jeune ; à l’organisation du football professionnel ; à l’organisation et à la gestion de la sélection nationale, et la réorganisation de la Direction technique nationale. Etc. » A-t-il promis.

Mais il serait un peu tôt pour sabler le champagne, avertit Abdouraman Hamadou Baba. « S’ils le boivent mardi ou mercredi, cela veut dire qu’ils n’ont rien compris. Ce sera une autre preuve de leur légèreté. On a encore deux dossiers à la Cca. Je déposerai un troisième lundi. Si au niveau de la Cca je ne suis pas satisfait, j’irai au Tas. Si on me donne gain de cause sur l’un des trois dossiers, l’élection de la Fecafoot sera invalidée. » Indiquait l’ancien directeur du cabinet d’Iya Mohammed à Cameroon-Info.Net.

Wiliam Tchango

Sur le même Thème : Interview de Joseph Antoine Bell sur sa carrière de footballeur

Populaires cette semaine

To Top