Features

Fecafoot : Joseph Owona «prolonge» son mandat

fifa_fecafoot_Comité-de-Normalisation_joseph_owona_retombées-Lions-Lionnes-Indomptables

Deux importantes rencontres ont eu lieu ce mardi 22 juillet 2014 au siège de la Fecafoot Fédération camerounaise de football à Yaoundé. Il y a d’abord eu une séance plénière du Comité de normalisation de la Fecafoot dont les membres se retrouvaient ainsi pour la première fois depuis l’expédition brésilienne pour la Coupe du monde 2014 de football. Ensuite, Joseph Owona, président de ce Comité était à la tête d’une équipe de dirigeants et autres personnels de la Fédération qui a échangé avec les journalistes à la faveur d’un point de presse.

En attendant le communiqué final de la réunion tenue à huis clos pour en savoir un peu plus sur les résolutions prises, les échanges avec les journalistes ont permis d’avoir une idée sur le calendrier des très attendues opérations électorales. Ces opérations démarrent le 1er octobre 2014 dans les ligues départementales pour s’achever le 5 novembre dans les ligues régionales. Sur le plan national, les opérations en vue d’élire le président de la Fecafoot commencent le 10 novembre 2014 pour être bouclées le 29 du même mois. Alors que la fin de son mandat est fixée par la Fifa au 30 novembre, Joseph Owona a choisi de passer le témoin plutôt le 2 décembre 2014 au successeur de Iya Mohammed, président sortant de la Fécafoot incarcéré depuis un an à la prison de Yaoundé-Nkondengui pour des affaires extra-sportives.

Un nouvel organe juridictionnel que s’offre la Fecafoot

Avant de se rendre aux urnes, les membres de la Fecafoot seront convoqués en assemblée générale le 23 août prochain à Yaoundé pour l’adoption des nouveaux textes dont les projets ont été validés par la Fifa, notamment les nouveaux statuts et le nouveau code électoral. Le lendemain 24 août, le Comité de normalisation va encore se réunir pour l’adoption du code d’éthique et du code disciplinaire. Dans la foulée, les membres de ce Comité vont aussi statuer sur le règlement des commissions permanentes de la Fecafoot et sur le règlement du tribunal arbitral de football. Un nouvel organe juridictionnel que s’offre la Fecafoot pour sans doute contourner le Comité national olympique et sportif du Cameroun dont les décisions rendues ces derniers temps sont jugées à tête chercheuse par les dirigeants de la Fécafoot. Dans le registre des innovations, il apparait dans le projet des statuts que le nombre des membres du Comité exécutif de la Fecafoot passera de 30 à 15 alors que celui de l’Assemblée générale passera de 110 à 72.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

réintègrer les cinq clubs (Oryx de Douala, Jeunesse de Bonamoussadi, Eugene Ekeke Académie, Bandjoun FC de Douala et Authentic FC de Douala)

Sur la question de la Coupe du Cameroun, le Comité de normalisation a décidé de verser chaque saison une somme de 100 millions de FCFA aux clubs engagés dans cette épreuve à partir des 32e de finale. « Cet engagement s’étale sur une période de quatre ans » précise Joseph Owona. Ce dernier et ses pairs ont aussi décidé de réintègrer les cinq clubs (Oryx de Douala, Jeunesse de Bonamoussadi, Eugene Ekeke Académie, Bandjoun FC de Douala et Authentic FC de Douala) exclus l’année dernière des compétitions de deuxième division dans la région du Littoral pour avoir été déclarés forfait général. « Le Comité a été un peu sensible parce que cette exclusion pénalise les jeunes footballeurs. Nous avons alors décidé de réhabiliter les clubs mais pas les dirigeants » explique Joseph Owona. Ainsi donc, l’ancienne gloire des Lions indomptables Eugéne Ekeke et les autres présidents des clubs exclus restent suspendus des activités de la Fecafoot pendant cinq ans…

Adeline Atangana, Cameroon-Info.Net

Populaires cette semaine

To Top