Features

Fecafoot : Eugène Ekeke et compagnie sanctionnés pour 5 ans

Eugène Ekeke, l’’ancienne gloire des Lions indomptables qui aspirait à de hautes fonctions au sein du futur bureau directeur de la Fédération camerounaise de football, est contraint de faire une croix

Sa Majesté Charles Melchior Moudouthé, président d’Oryx Fc de Douala, Balock John président d’Authentic FC de Douala, Ngallé Emmanuel président de Jeunesse FC de Bonamoussadi, Silatcham Martin Luther président de Bandjoun FC de Douala et Eugène Ekeke, président de Eugène Ekeke academy de Douala sont exclus de toute activité organisée par la Fédération camerounaise de football pour une durée de cinq ans. Les clubs dont les présidents ont été sanctionnés, sont relégués de deux divisions et ils sont aussi condamnés au paiement chacun d’une somme de 250 mille Fcfa d’amende. Ainsi, se résume le verdict que vient de rendre public depuis Yaoundé, la commission national d’homologation et de discipline de la Fécafoot. Elle confirme ainsi entièrement la décision prise en premier ressort par la commission régionale d’homologation et de discipline de la Ligue du Littoral.

Les juges de ce démembrement régional, statuant sur les matches de la 14e et dernière journée du championnat de D2 du Littoral disputée le jeudi 28 novembre 2013, étaient allés puiser leur décision draconienne dans l’article 37 alinéa 2 du règlement de cette compétition. « Lors des trois dernières journées du championnat régional, un club déclaré ou déclarant forfait même pour la première fois est exclu du championnat régional et considéré forfait général avec application de l’article 91 du code disciplinaire de la Fécafoot » indique ledit règlement.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Les responsables des clubs sanctionnés avaient effectivement répondu aux abonnés absents lors des matches de la 14e journée. Dans une correspondance adressée au président du comité de normalisation de la ligue régionale de football du Littoral, ils avaient exigé comme préalable « la nécessité de procéder à l’homologation des rencontres jouées jusqu’à la 13e journée d’une part et celle d’attendre le traitement de tous les contentieux en appel devant la commission nationale d’homologation et de discipline avant de faire jouer la 14e journée d’autre part ». En réaction à cette correspondance, Jean Nkongo Mbapé, le président du comité de normalisation de la Ligue du Littoral avait fait retarder la 14e journée de 24 heures afin de permettre aux juges d’homologuer tous les matches déjà joués. Eugène Ekeke, Silatcham Martin Luther, Ngallé Emmanuel, Block John et Charles Moudouthé avaient estimé la réaction de Jean Nkongo Mbapé pas satisfaisante et par conséquent, ils avaient mis en exécution leur refus de prendre part aux matches de la 14e journée. Contestant la décision de la commission régionale de discipline de les exclure de toute activité organisée par la Fécafoot pour une durée de cinq ans, ils avaient interjeté appel à la commission nationale d’homologation et de discipline. Cette haute juridiction, présidée par l’ancien ministre Sali Dairou, a tranché à son tour estimant que « la commission régionale d’homologation et de discipline a fait une exacte application des faits et une juste application de la réglementation de la Fécafoot ». Eugène Ekeke et compagnies se sont vus accorder 48heures pour exercer éventuellement leurs voies de recours.

Cette affaire est l’iceberg d’une bataille sous-jacente que se livrent certains candidats aux prochaines élections à la Fécafoot et dans ses ligues décentralisées. Les présidents ainsi suspendus, accusent les dirigeants actuels du football dans le Littoral d’être à la solde du camp Iya Mohammed, président sortant de la Fécafoot et qui est incarcéré depuis six mois à la prison de Nkondengui à Yaoundé. Que ces accusations soient fondées ou non, la mise à l’écart d’Eugène Ekeke ou de Jeunesse de Bonamoussadi club fondé par David Mayebi, farouche opposant à Iya Mohammed, est un coup dur pour ceux qui tentent de récupérer la gestion de la Fécafoot .

Adeline Atangana

Populaires cette semaine

To Top