Features

Un faux directeur de Nextel mis aux arrêts à Bertoua

Commandant-Douala-droits-de-l’homme-douanier-arrêté-épouse-évadé-de-prison-Boko-Haram-détenu-garde-du-corps

Israel Roger Binde s’était attribué le titre de directeur commercial de l’Afrique centrale, chargé de la planification et de la programmation du réseau Nextel – Cameroun.

C’est après un rendez-vous manqué avec les vrais responsables régionaux de Nextel, au siège de Bertoua que la traque de Israël Roger Bindé a été lancée, le 10 novembre. Le faux directeur s’apprêtait à frapper un énième coup. Mais, il sera dénoncé et la police va se mettre à ses trousses. Selon des sources policières, il s’est présenté ce jour à l’agence régionale comme un partenaire stratégique de Nextel, en expliquant qu’il voulait acheter des produits Nextel, pour les revendre à travers le pays. Le directeur adjoint Nextel Est, Edouard Ndi Timungum, va alors prévenir la police des agissements de ce faussaire. Israel Roger Binde réussit à se tirer du coup en matinée. Mais la traque est engagée contre ce faussaire hors pair qui se présentait partout comme directeur commercial de l’Afrique centrale, chargé de la planification et la programmation du réseau Nextel. Il s’était fait fabriquer un badge et des cartes de visite qu’il distribuait pour dissuader les sceptiques.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Ce faussaire a même entrepris une visite de travail dans les 4 sites de Nextel de Bonis, Leta, Mandjou et Bazzama, pour des prospections. Et à chaque étape, il expliquait aux employés locaux de Nextel qu’il est l’émissaire de la direction générale Afrique Centrale, en mission pour recenser les problèmes du personnel et proposer des solutions une fois au siège. Il donnait même un peu d’argent pour appâter ses interlocuteurs. Au site de Leta, par exemple, il a rencontré le chef Ngonga Laro Nicolas à qui il a promis de résoudre son problème d’indemnisation. Ce chef a fini par lui confier son contrat et la note de doléances des riverains, après une cérémonie de réception à son honneur. A cette occasion, les villageois ont offert des chèvres et poulets à cet usurpateur. D’autres faits d’arnaque avoués par ce dernier après son arrestation sont légion : enregistrement de plus de 20 dossiers avec des frais divers de recrutement des jeunes à Nextel, utilisation à volonté des jeunes étudiantes dont certaines venues de Yaoundé et de Dschang en vue de leur intégration à Nextel… C’est finalement dans un hôtel de la place que la police réussira à lui mettre le grappin dessus, dans la nuit du 10 novembre. Il s’était fait enregistrer comme Sud-Africain et ne parlait que l’Anglais aux réceptionnistes. Cet homme très vicieux médite actuellement son sort à la prison centrale de Bertoua, en attendant son jugement.

Pierre CHEMETE

Populaires cette semaine

To Top