Features

Faute de moyens les Camerounais louent les journaux a 50 FCFA

Il ne faut pas être un magicien pour se rendre à l’évidence de cette sordide pratique de louer les journaux qui gagne du terrain en Afrique et particulièrement au Cameroun.
Rendez-vous à un point de vente  de presse ou devant une échoppe de Messapresse, le nombre de potentiel acheteur de journaux à la vue de la troupe d’hommes et femmes massés devant cette vitrine est effroyable. D’emblée  vous vous  direz sans doute, le marché de la presse se porte bien au Cameroun. Dommage, la réalité est toute autre.
Les ventes sont rares et la société de distribution de presse au Cameroun souffle du chaud car, les revendeurs, ceux qui reprennent aux vendeurs agréés par cette maison pour faire un marché de proximité ont adopté une autre attitude face à la mévente des journaux. La location de la presse ; pour 50 f CFA ou 100 f CFA, ils vous accordent le temps de feuilleter ou de lire momentanément l’édition. Encaissent ce centime et rendent les journaux aux distributeurs agréés par Messapresse.
Cette pratique est incommode parce qu’en réalité elle empêche aux différents hommes de  différents circuits des médias, de la presse écrite de faire à son niveau sa part de business. Le pire est à venir, la psychose qui peut enflammer le pays reste la diffusion des informations que relaient les abonnées de la lèche –vitrine. D’aucuns lisent et c’est trop souvent le cas pour la majorité qui,  ne s’imprégnant que des différents titres diffusés par les journaux font des analyses et des commentaires des informations dont ils ignorent complètement les données et le traitement réel que fait chaque canard de l’information.
Chacun à sa guise  témoigne et relai des informations sans vérification réelle des sources. Les intoxications sont de mise. La faute à qui ? 400f CFA c’est peut-être trop cher  pour la populace qui veut bien s’informer mais n’a pas assez d’argent. Mais permettez-moi un coup de gueule ; combien dépensent-ils dans les débits de boisson ?…
Florian Kaptue

Blogueur sur Atelier des médias RFI 
Partagez cette Chronique sur les réseaux sociaux et informez vos amis avec les boutons ci-dessous

Populaires cette semaine

To Top