Blogueurs

Faut-il croire en la Malédiction des parents dans nos traditions Africaines ?

Honore ton père et ta mère telle parait le leitmotiv de la Bible en ce qui concerne la filiation parentale. Ainsi les aïeux ont le pouvoir d’accorder la bénédiction à leur progéniture ou d’invoquer sur eux le déluge de la malédiction. Mieux vaut être de ceux qu’ils bénissent.
Jean Marie  l’a reconnu à ses dépens. Il y a juste deux ans qu’il vient d’effectuer un rite, de faire les sacrifices de chèvres et de coqs et d’organiser une petite fête au sein de la famille pour exorciser la colère de ses aïeux et faire appel a leur clémence afin que ces derniers oublient son affront et intercèdent pour lui auprès du grand Allah. le grand marabout du village accompagné de l’héritier de son père étaient venus à la rencontre des aïeux, dans la case sacrée ou ils reposent, ils ont  immolé les animaux et donné du pistache et du malaxé de maïs aux  ancêtres en réparation des vexations de Jean Marie qui, à une époque avait jeté l’opprobre sur ses parents en les taxant de sorciers et les abandonnant  dans leur triste sort de malade .
Pendant plus d’une dizaine d’années courroucés par l’orgueil et les insultes de ce fils. Son père du jour au lendemain maudissait ce dernier, crachant dans le foyer ou cuisinait sa femme en proférant des paroles haineuses à son encontre. Chaque fois que l’occasion se prêtait, il allait au devant des crânes dire qu’il avait mal de son fils. Un fils pour qui il avait tout donné pour faire de lui un homme. C’est dans ce mécontentement qu’il trouva la mort et Jean Marie ne se gêna pas non plus. Mais les contrariétés de sa vie, ses multiples infortunes lui donnèrent l’opportunité de se demander et de chercher les raisons profondes de ses échecs.
Un mariage raté, un investissement financier englouti, plusieurs accidents, etc. Cet état de chose l’amena à se questionner, à aller vers les anciens qui,  le conduisirent chez les voyants. Ceux qui savent lire et interroger le passé, le présent et le futur de l’homme. C’est à la sortie de ces recherches qu’il épingla le mobil de ses échecs et se repentit. Comme l’héritier du trône n’avait pas encore exécuté le rituel de la succession c’est-à-dire donné à manger et à boire aux aïeux de la concession et au village pour signifier que désormais, il est légitimement, coutumièrement et légalement héritier. Jean Marie loua les services de l’un de ses voyants pour exécuter le rituel du pardon.
Depuis lors Jean Marie vit maintenant avec une femme et le couple a cinq enfants alors qu’avant en cinq ans il avait eu trois séparations conjugales sans aucune raison apparente. Depuis son business marche. Alors jeunes faites attention d’attiser le courroux de vos parents. Leur malédiction peut vous faire perdre les années de votre vie.
Florent Kaptue
Cet article vous plait ? partagez le sur les réseaux sociaux avec les boutons ci-dessous 🙂

Populaires cette semaine

To Top