Features

Faits divers: Un redoutable gang de braqueurs aux arrêts à Yaoundé (Centre)

camer24-gendarmes

Faits divers: Un redoutable gang de braqueurs aux arrêts à Yaoundé (Centre) Ils ont à leur actif plusieurs cas de braquages perpétrés dans les différents quartiers de la capitale du Cameroun. Ils ont finalement été mis hors d’état de nuire à Yaoundé, la capitale du Cameroun. Le gang que dirigeait Kang Edima, âgé de 32 ans, alias «commandant zabra», a été rattrapé par les éléments du Capitaine Jean Calvin Ndongo le Commandant de la Compagnie de Gendarmerie de Yaoundé 1. C’était un gang qui avait comme membre les dénommés Raymond Doe Doe, âgé de 23 ans, alias «Ndolè le pilote», et Moliom de 21 ans d’âge, alias «Mohamed».

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Spécialiste dans les braquages à main armée, le 7 septembre 2016 a été la fin de leur parcours. Ces derniers ont fait vivre des moments de frayeur aux habitants de Yaoundé. Ils ont à leur actif plusieurs cas de braquage perpétré dans les différents quartiers de la capitale. Le quotidien Le Jour numéro 2275 qui relaie cette information indique que «leur dernier coup remonte au 5 septembre 2016 avec le braquage d’un policier en civil au quartier Ekoumdoum. Après avoir exigé au flic de remettre tout ce qu’il avait en sa possession, les choses vont se compliquer par la suite. En voulant se défendre avec son arme de service, le policier va malheureusement recevoir un coup de machette à la main. Ce qui va le désarmer. Le policier prendra la fuite, mais il sera rattrapé par les agresseurs». Le journal raconte que le chef de gang, Kang Edima alias «commandant zabra», va ordonner que celui-ci soit abattu. C’est grâce au passage d’un mototaximan qui lui vient en aide que le policier aura la vie sauve. Ce bon samaritain va le conduire au Commissariat du 5e Arrondissement.

C’est donc informé de la situation que les éléments de la compagnie de gendarmerie de Yaoundé 1 vont se déployer sur le terrain jusqu’à mettre main sur ces supposés braqueurs. Il est à noter que, de source policière, on sait que ce gang a commis entre août dernier et septembre une quarantaine de braquages.

Sources : Cameroon-info.net

Populaires cette semaine

To Top