Features

Fécafoot: L’extrême Nord se rebelle contre Joseph Owona

JOSEPH-OWONA-fecafoot-camer24

Des clubs de cette Ligue régionale menacent d’arrêter le championnat. Ils réclament le paiement de 31 000 000 Fcfa, en guise de réparation de préjudice. Le président du Comité de normalisation de la Fédération camerounaise de football (Fécafoot) vient de recevoir une plainte sur son bureau. Les requérants, les présidents des clubs, Kohi club de Maroua, Olympic Fc de Maroua, Zapazon Football Académie de Kaélé et de Gro-ngolona sports de Yagoua, tous affiliés à la Ligue régionale de football de l’Extrême-Nord réclament à Joseph Owona le paiement de la somme de 7 700 000 Fcfa chacun, soit un total de 31  000 000 Fcfa de manque à gagner, pour «réparation de préjudice», liée à la mise à l’écart de leurs clubs respectifs de la phase des préliminaires de la Coupe du Cameroun édition de 2013.

Dans le courrier parvenu en effet à la Fécafoot le 22 octobre dernier, les plaignants dénoncent, «la non prise en compte de nos clubs respectifs aux préliminaires de ladite compétition et ce, malgré nos affiliations à celle-ci», ont-ils écrits. Selon ces derniers, un premier tirage au sort du premier tour éliminatoire avait été établi en date du 12 avril 2013. Tirage dans lequel, leurs clubs respectifs y figuraient.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Puis, «un communiqué du secrétaire régional avait reporté les matches à une date ultérieure», révèlent-ils. Ce serait donc à cet instant que les noms de leurs différents clubs ont disparu des tableaux, pour une «qualification au forceps des clubs Ajax Fc de Maroua qui appartient au président de la Ligue régionale, Ziver Fc de Mokolo qui appartiendrait au 1er vice-président de la Ligue régionale et de Santos de Koza qui vient d’être relégué en division inférieure», fustigent-ils.

Or, se référant à l’article 4 alinéa 1 du règlement de la Coupe du Cameroun, les requérants estiment que leurs clubs «doivent obligatoirement participer à la Coupe du Cameroun». L’enjeu étant non seulement de remporter le trophée, mais également de représenter le Cameroun à la prochaine Coupe de la Confédération africaine de football (Caf). Pour eux, «les gestionnaires de ladite compétition ont failli à leur mission soit par négligence, soit par malice au mépris de la réglementation».

Par conséquent, «nous réclamons la réparation des préjudices dont nos clubs et nos joueurs sont victimes», revendiquent-ils. Ces derniers menacent de faire grève et d’arrêter le championnat. Il n’y a rien d’autre à faire disent-ils, la Fécafoot va payer. A défaut, on prévoit de suspendre le championnat.

CamNews24

Populaires cette semaine

To Top