Features

Extrême-Nord: Une douzaine de personnes tuées par les combattants de Boko Haram à Kolofata

Fotokol-Boko-Haram - Cameroun-Mayo-Sava-libération

Le Cameroun n’est pas encore à l’abris de la secte islamiste nigériane. Les hommes d’Aboubakar Shekau semblent n’avoir pas dit leur dernier mot sur le territoire camerounais. Les démons de la secte Boko Haram ont fait leur come-back sur le territoire camerounais dans la nuit de Jeudi à Vendredi.

Selon une source sécuritaire de la région de l’Extrême-Nord, les islamistes sont arrivés dans le petit village de Bia dans l’arrondissement de Kolofata à bord de plusieurs motos. «Les islamistes ont tiré leurs fusils plusieurs fois en l’air en faisant sortir les villageois de leurs cases», indique la source. Les villageois ont été ensuite égorgés et les combattants ont mis le feu sur certaines cases avant de prendre la fuite vers le Nigeria.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Cette autre attaque arrive au moment où les populations de la région de l’Extrême-Nord s’apprêtaient à respirer enfin l’air de la paix après plusieurs mois d’exactions de la secte islamiste. Les différentes attaques de Boko Haram ont obligé les autorités camerounaises à fermer plusieurs écoles et services publics situés tout au long de la frontière Cameroun-Nigeria.

Dans une réunion préparatoire pour les examens de fin d’année tenue à Maroua jeudi dernier, le Gouverneur de la Région de l’Extrême-Nord, Midjiyawa Bakary, a promis à la famille éducative de sa région que toutes les mesures possibles seront prises pour que les examens de fin d’année se passent dans la paix et de la sérénité.

Peter KUM

Populaires cette semaine

To Top