Features

Extreme-Nord: Un kamikaze se fait exploser dans une mosquée

Extreme-Nord-Attentat-suicide-kamikaze-Maroua-Boko-Haram

Les populations de la région de l’Extrême-Nord doivent désormais s’y faire ! Les éléments de Boko Haram ont décidé de procéder à des attaques suicides, y compris dans les lieux de prière. C’est ce qui s’est produit dans la petite bourgade de Gansé, non loin de Kolofata, à la frontière avec le Nigeria.

Dans sa parution du 11 janvier 2016, L’Œil du Sahel rapporte que trois jours plus tôt, «un kamikaze s’est fait exploser au petit matin dans la mosquée située au centre-ville, non loin de la chefferie traditionnelle. Outre le kamikaze qui est mort sur le champ, la déflagration a fait cinq blessés, dont deux dans un état grave. Ce bilan, faible selon diverses sources, s’explique par le petit nombre de fidèles qui se trouvait ce jour dans ce lieu de prière: 08 au total».

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Une autorité administrative approchée par le bihebdomadaire a accepté de témoigner: «Il avait une certaine maîtrise de lui. Il a prié avec les autres fidèles et à la fin de la prière, il a salué tout le monde avant de se faire exploser», relate la source.

Ce même 8 janvier 2016, d’autres terroristes ont attaqué à Fima, village situé à proximité de Fotokol. Le journal, très introduit en matière d’actualité sur la sécurité, écrit que «125 bœufs ont été emportés par les terroristes de Boko Haram et conduits au Nigeria. La veille déjà et en plein jour, c’est le nommé Goni Abba Kaka qui était tué à Achigachia, par les terroristes de Boko Haram. Eux qui se sont enfuis avec deux des femmes prises en otage. Les forces de défense et de sécurité, elles, poursuivent la traque des terroristes».

Jean-Marie Nkoussa

 

Populaires cette semaine

To Top