Features

Extreme-Nord : Boko Haram revient en force

Fotokol-camerounaise-Boko Haram

De source digne de foi, des coups de feu ont été entendus le 15 mars depuis la ville de Fotokol  dans la région de l’Extrême- Nord du Cameroun. On se rappelle qu’il y a quelques mois, une centaine d’habitants  avait  été massacrée dans cette localité frontalière avec le Nigeria. Des massacres attribués à la secte islamiste Boko Haram.

« Hier, c’était trois pick-up et des motos de la secte qui avaient été aperçus dans les environs de la ville. L’armée camerounaise a, elle, depuis, totalement rétabli son dispositif dans la zone », a confié à AFRICA INFO une source indépendante, ajoutant que ce mouvement de troupe est la conséquence du retrait de l’armée tchadienne de la ville frontalière de Gambourou au Nigeria.

« Deux nigérians refugiés à Fotokol  au Cameroun et qui retournaient à Gambarou (Nigeria) ont été abattus le 14 mars de l’autre côté de la rivière El Beid par des éléments suspectés appartenir à Boko Haram », a poursuivi la source. « Nous observons depuis quelques jours  des réfugiés nigérians qui traversent la frontière pour rapatrier leurs biens à Fotokol au Cameroun », a indiqué une source sécuritaire.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Allégeance à l’État islamique

Selon un enregistrement audio diffusé jeudi 12 mars sur les réseaux sociaux et présenté comme un discours du porte-parole de l’Etat islamique, Abou Mohamed Al-Adnani, l’organisation djihadiste a accepté l’allégeance du groupe islamiste nigérian Boko Haram.

« Nous vous annonçons la bonne nouvelle de l’expansion du califat à l’Afrique de l’Ouest, car le calife a accepté l’allégeance de nos frères du groupe sunnite pour la prédication et le djihad », le nom en arabe de Boko Haram qui avait annoncé quelques jours plus tôt son allégeance à l’organisation extrémiste très présente en Irak et en Libye.

Selon le quotidien français Le Monde, dans l’enregistrement d’une trentaine de minutes, Al-Adnani demandait  aux musulmans « de se rendre en Afrique de l’Ouest afin de rejoindre [leurs] frères combattants sur place ».

Source : africa-info.org

Source link

Populaires cette semaine

To Top