Actu'Décalée

Extrême-Nord: 413 nigérians «sans papiers» rapatriés du Cameroun

rapatriement_nigerians

C’est l’une des mesures préventives de lutte contre l’insécurité et le terrorisme prises par les autorités administratives. 413 nigérians en situation irrégulière au Cameroun, ont été refoulés vers le Nigéria le 8 Juillet 2015. Les nigérians rapatriés font partie de ceux qui avaient été chassés de Ndjamena vers Kousseri il y a deux semaines, et ceux qui résidaient à Kousseri sans des documents conformes à leurs situation.

« C’est une mesure qui vise à lutter contre le terrorisme et surtout le Boko Haram. Le Cameroun n’est pas le seul pays à rapatrier les sans papiers. Le Tchad l’a fait il y a quelques jours. Les autres pays de la sous-région sont dans la même lancée», informe une autorité administrative de l’Extrême-Nord.

Les nigérians en situation irrégulière ont été soigneusement escortés par les forces de défense camerounaises à travers des routes sécurisées jusqu’à la localité du Mayo Oulo à la frontière camerounaise où ils ont traversé vers la ville nigériane de Mubi.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Beaucoup de nigérians rapatriés ont regretté cette mesure de refoulement forcé. «Je vis à Kousseri depuis près de 9 ans où j’ai établi mon commerce. Toute ma vie est au Cameroun. Les islamistes ont eu à tuer des membres de ma famille au Nigeria. Je ne suis pas rassuré de ma sécurité au Nigeria. Je vais faire établir les documents nécessaires et je retournerai au Cameroun», dit Alhadji Buba.

Selon l’ambassade du Nigeria au Cameroun, près de 4 millions de nigérians vivent au Cameroun avec la moitié de ce chiffre dans la seule ville de Douala. Dans les régions septentrionales, il est difficile de maîtriser les effectifs surtout avec la porosité des frontières.

Peter KUM

Populaires cette semaine

To Top