Features

Expédition en Gambie pour les Eliminatoires CAN 2017

Lions indomptables-éliminatoires-Cameroun-Paul Biya

Le Cameroun, en tête du groupe M, affronte ce dimanche à Banjul l’équipe nationale gambienne. Dimanche en fin d’après-midi, à Banjul, le Cameroun sera face à la Gambie pour le compte de la 2e journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations, prévue au Gabon en 2017.

L’enjeu de cette rencontre est de conserver la première place du groupe M, obtenue après le succès contre la Mauritanie en juin dernier (1-0). Pour ce faire, les Lions indomptables ont eu droit à un regroupement à Dakar (Sénégal) entre lundi dernier et ce vendredi, date de leur départ pour la capitale gambienne. Pendant ces cinq jours, ils ont notamment disputé un match amical, sanctionné par un nul (1-1) contre la sélection olympique du Sénégal. Malgré l’absence de Clinton Njie et Aurélien Chedjou, tous deux blessés, et celle d’Allan Nyom pour contraintes familiales, Volker Finke a de quoi faire avec son groupe de 21 joueurs.

L’opposition face aux U23 sénégalais a justement été l’occasion de tester son groupe (en dehors de Choupo-Moting et Aboubakar, laissés au repos). En défense centrale, le technicien allemand a tenté des combinaisons avec les paires Nkoulou-Matip et Bassong-Loé. En pointe de l’attaque, le choix se fera probablement entre Vincent Aboubakar et

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Léonard Kweuke, plutôt en forme depuis le début de la saison avec trois buts chacun en championnat. Dans tous les cas, il s’agira d’offrir un visage plus entreprenant que celui aperçu à Yaoundé face à la Mauritanie. D’autant que l’Afrique du Sud est à l’affût de la tête du groupe après une première journée difficile.
La Gambie, 143e mondial, avait, en effet, fait des misères aux Bafana Bafana, à Durban, les obligeant au partage des points (0-0). C’est dire que cette équipe, en pleine reconstruction, peut être difficile à jouer. D’autant que Raoul Savoy, le sélectionneur national des Scorpions, a su redonner confiance à un pays qui sort de deux ans de suspension pour falsification sur les âges de joueurs et des problèmes internes à la fédération.
« Nous ne sommes pas les favoris du groupe et les deux poids lourds du groupe sont certainement plus expérimentés que nous. La pression sera sur eux. Nous profiterons des opportunités pour perturber l’ordre préétabli et pourquoi pas, créer la surprise » a déclaré à des médias locaux, l’ancien coach du Tonnerre de Yaoundé. L’équipe, elle, est composée essentiellement de professionnels et tout ce monde s’est retrouvé au Maroc pour préparer le match de dimanche.

Josiane R. MATIA

Populaires cette semaine

To Top