Features

Excisions : Les Imams du Cameroun en croisade contre ce fléau

Les Imams et dignitaires musulmans du Cameroun s’associent à cette croisade décriée à travers le monde.

Un nombre record de plus de 125 millions de femme ont déjà subi des mutilations génitales ou excisions à travers le monde. Le fait est décrié par l’Organisation des nations unies en charge de l’éducation et de l’enfance (Unicef) qui a publié ces chiffres dans un document rendu public le 22 juillet 2013. Selon une investigation diligentée le Ministère de la Promotion de la Femme et de la Famille en 2010 20% de filles ont déja été mutilées dans notre pays.

Des prévisions futures nous previennent que 30 millions de filles dans le monde risquent encore de subir cette pratique qui consiste à amputer ou à supprimer le désir sexuel chez la femme.

Le conseil des imams et dignitaires musulmans du Cameroun (Cidimuc) se sont réunis pour apporter leur soutien aux associations qui luttent contre cette aberration.

«En tant que fondation de la société civile le Cidimuc a adopté le 5 février 2013; à Yaoundé une déclaration ayant valeur d’engagement. L’objectif est de retransmettre auprès de la population musulmane dans son ensemble l’activité ministérielle dans le cadre de la bataille contre les excisions génitales féminines. En collaboration avec les pouvoirs public cet engagement intervient à un moment où sur le plan mondial il y a un augmentation de l’intérêt des Etats.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

« Le conseil des imams et dignitaires musulmans du Cameroun (Cidimuc) se joint à ceux qui mènent la croisade contre ce phénomène… », a martelé Moussa Oumarou coordonnateur général du Cidimuc samedi dernier au cours d’un point de presse à la mosquée de la Briqueterie à Yaoundé.

Outre la attitude préoccupante des femmes et des filles musulmanes qui sont la cible favorite des mutilations au Cameroun le coordonnateur général du Cidimuc en a profité pour donner son avis sur les législatives et des municipales du 30 septembre dernier. «Après la publication publique des résultats définitifs par les autorités qualifiées le Cidimuc salue le calme et la sérénité qui ont marqué ce double scrutin. Il congratule Elecam pour la bonne organisation et l’aboutissement serein de ces élections avec l’avènement de la biométrie» a poursuivi Moussa Oumarou. Par la voix du coordinateur général le Cidimuc appelle les actuels députés (180) et maires (360) votés a concrétiser sagement leurs actuelles fonctions dans l’intérêt supérieur des citoyens camerounais.

WebAdmin

Partagez et informez vos amis sur les réseaux sociaux avec les boutons ci dessous…

Populaires cette semaine

To Top