Features

Examens 2015 : Les filières professionnelles en baisse

pré-inscription-resultats du baccalauréat-candidats-examens-Fonction-publique

Malgré une augmentation du taux de réussite global en 2015, les résultats dans ce domaine sont en courbe décroissante. Les filières professionnelles arrivent avec un total global partiel de 57,73% en 2015 contre 59,37 en 2014, soit une baisse de 1,64%.

Des résultats qui contrastent avec la nette augmentation observée ailleurs. La proclamation la semaine dernière des résultats du Probatoire a marqué l’aboutissement du processus des examens certificatifs, organisés par l’Office du baccalauréat du Cameroun (Obc). Le satisfecit des organisateurs est à la hauteur des résultats obtenus et qui montrent une augmentation du taux de réussite, de l’ordre de 4,02% par rapport à la session 2014. Le taux global en 2015 est de 43,19% contre 39,58% en 2014. De façon détaillée, les examens se répartissent ainsi qu’il suit : pour les Baccalauréats, le total global partiel en 2015 est de 56,67% contre 54,69% en 2014. Suivent les Probatoires avec 34,75% en 2015, contre 30,29% en 2014.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

A l’Obc, l’on se gargarise de ces résultats et surtout du processus qui y a mené. L’ensemble de la communauté éducative trouve ici la gratitude des dirigeants de cette institution qui entend pérenniser cette manière de procéder. C’est un processus qui a été déclenché au mois de mai 2015 et qui arrive ainsi à son terme. Le ministère des Finances occupe lui aussi une place de choix dans le registre des remerciements. Les fonds nécessaires au bon fonctionnement des opérations ont été disponibles en temps et en heure pour ce qui est de la session 2015. La machine a donc été bien huilée et tous les acteurs ont joué leur partition. Il est question, pour les fonctionnaires de l’Obc, de se tourner vers d’éventuelles revendications des candidats s’estimant lésés. Des dispositions règlementaires ont été mises sur pied à cet égard au niveau de l’institution.

Si le phénomène de « l’eau » fait de moins en moins parler de lui lors des examens organisés par l’Obc, le principal défi qui incombe à cette institution actuellement, est celui de redonner aux examens placés sous sa responsabilité et principalement au Baccalauréat camerounais, ses lettres de noblesse.

Georges Parfait Owoundi

Populaires cette semaine

To Top