Features

Éducation: Un responsable d’établissement prive des élèves d’examens officiels

élèves_collège_jean_tabi_

Le principal du collège Jean Body Zibi a fondu dans la nature avec les frais des dossiers des élèves de cet établissement scolaire. Année noire pour plusieurs dizaines d’élèves des classes de Première et Terminale de l’enseignement technique au complexe scolaire privé laïc Jean Body Zibi. Ils ne peuvent pas en effet prendre part aux examens officiels de la session 2016. Certains ont déjà raté les épreuves lancées hier, 23 mai 2016.

La raison: le responsable en chef de l’établissement scolaire n’a pas déposé les dossiers des élèves auprès de l’Office du Baccalauréat du Cameroun. La fondatrice de l’établissement a été approchée par le poste national de la CRTV. Jeanne Mengue explique que «le principal du collège n’a pas déposé certains dossiers du Bac et du Probatoire techniques».

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

L’intéressé qui a pourtant reçu l’argent des dossiers a fondu dans la nature sans les acheminer à l’Office du Bac. «Il est introuvable. Je comprends maintenant qu’il ne faut pas faire confiance, même entre des frères. Les voleurs existent partout», constate la fondatrice. Une situation qui provoque des grincements de dents chez les enfants qui courent le risque de connaître une année noire.

«Je n’ai pas pu composer hier. Je ne sais pas ce que je vais faire», a raconté une des candidates malheureuses au micro de la CRTV. Tout espoir n’est pourtant pas perdu. C’est du moins ce qu’espère Jeanne Mengue. «J’en appelle à la clémence du Ministre des Enseignements secondaires afin de laisser composer les enfants. On va régler la situation après», supplie-t-elle.

Jean-Marie Nkoussa

Populaires cette semaine

To Top