Features

Enseignements secondaires: Fermeture effective des établissements clandestins à Douala

Enseignements_college_cameroun

Il n’y aura pas de rentrée scolaire 2016/2017 pour une soixantaine d’établissements du secondaire à Yaoundé et Douala. Dans un arrêté signé le 12 août 2016, le Ministre des Enseignements Secondaires (MINESEC), Jean Ernest Ngalle Bibehe, a décidé de la fermeture de 75 écoles fonctionnant de manière clandestine dans les deux plus grandes métropoles du Cameroun. 

L’opération de fermeture effective a débuté lundi à Douala. En présence du délégué des Enseignements Secondaires pour le Littoral, Henri Delor Sosso et Aboubakar Njikam, Inspecteur général des services régionaux du Littoral, informe La Nouvelle Expression (LNE) en kiosque le 30 août 2016.

À l’Institut polyvalent La Prospérité, «sans aucune forme de procédure, il a été demandé au promoteur de quitter le site. Après quoi, des scellés ont été apposés sur les portes. Malheureusement sous le regard sombre des élèves dont les frais d’inscriptions venaient d’être perçus», relate le journal.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

«Il est question pour nous de faire régner l’ordre et la discipline. Il n’y a pas de débats. Nous posons les scellés de sorte que les coupables appliquent  le règlement en vigueur en matière d’ouverture et de fonctionnement des établissements scolaires. Vous voyez dans quelles conditions fonctionnent ces établissements. On est obligé de fermer», a affirmé le délégué régional.

Après «La Prospérité», le cap a été mis au Collège polyvalent «La Méthode», au Groupe scolaire «Sidi» et dans les autres établissements scolaires avertis. Tous ces établissements ont été fermés. Selon le MINESEC, ils n’ont pas respecté la règlementation en matière d’ouverture des établissements scolaires.

Jean-Marie NKOUSSA

Populaires cette semaine

To Top