Economie

Eneo recherche 16 milliards pour financer ses projets

Eneo-Cameroun-électricité-Yaoundé

Quitus a été donné à Joël Nana Kontchou, Directeur Général de cette société, concessionnaire du service public d’électricité d’organiser une levée de fonds sur le marché bancaire camerounais.

ENEO entend très prochainement lever sur le marché bancaire camerounais, une somme de 16 milliards de Francs Cfa pour financer ses projets. Quitus en a été donné à Joël Nana Kontchou, Directeur Général de cette entreprise, concessionnaire du Service public de l’électricité au Cameroun au cours du dernier Conseil d’Administration tenu le 02 décembre dernier. Les projets en question n’ont pas été explicités. Mais l’on sait qu’en reprenant la structure, le fondsd’investissement britannique, Actis, actionnaire majoritaire d’Eneo Cameroun avait annoncé un plan quinquennal d’investissement (2014-2018) de 170 milliards de Francs Cfa destiné à booster les performances de l’entreprise. L’on parlait notamment de la réhabilitation du Barrage de Songloulou, l’amélioration de l’activité commerciale, de la production et de la Distribution de l’électricité.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Sachant qu’elle devra bientôt faire face à la période d’étiage, caractérisée par la baisse des niveaux d’eau dans les barrages du fait la saison sèche, le Conseil d’Administration d’Eneo Cameroun a, d’après une source citée par Investir au Cameroun proposé « la location temporaire d’unités de production au gaz sur les sites de Bassa et de Logbaba ainsi que la mobilisation des ouvrages du programme thermique d’urgence », notamment la centrale d’Ahala, dans la banlieue de la ville de Yaoundé, d’une capacité de production de 60 MW et gérée par la société Aggreko, qui était un temps en négociation avec le gouvernement camerounais en vue de son rachat.

© Wiliam Tchango | CIN

Populaires cette semaine

To Top