Santé

En finir avec la sensation de ‘ventre gonflé’?

Les ballonnements et autres gargouillis gâchent régulièrement vos fins de repas ? Plutôt que de trouver une solution à la pharmacie, penchez-vous d’abord sur le contenu de votre assiette. Objectif : éliminer les aliments à l’origine de ces tracas digestifs. Et pourquoi ne pas privilégier quelques plantes susceptibles de les apaiser?

De quoi s’agit-il ? Un ballonnement correspond à une sensation de gonflement au niveau de l’estomac ou de l’abdomen. Il est généralement lié à une accumulation de gaz dans l’estomac ou l’intestin. A la suite de la fermentation d’aliments.

Les aliments à éviter. Les légumes secs peuvent être sources de flatulences, au même titre que les choux (choux verts, choux rouges et autres topinambours). Limitez également votre consommation en aliments gras comme les charcuteries ou les plats en sauce. Ces derniers sont en effet souvent épicés ou vinaigrés. Les édulcorants contenus dans les gommes à mâcher, les bonbons ou les boissons dites « sans sucres », augmentent aussi la production de gaz intestinaux.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Des remèdes ? Comme le soulignaient en 2008, les rédacteurs de la Revue Prescrire, « aucun médicament n’a d’efficacité démontrée ». En résumé, si vous êtes concernée, vous devez vous en remettre à… l’émission de gaz. A leurs yeux, « tout ce qui favorise l’émission de gaz hâte le soulagement ». Vous voilà prévenus : « se retenir d’aller à la selle ou d’émettre des gaz augmente les ballonnements. »

Et les remèdes de grand-mères ? Ces dernières recommandaient le charbon végétal ou de l’argile verte pour absorber les gaz ? Côté plantes, misez sur l’archangélique officinale. Elle augmenterait la sécrétion des sucs gastriques et favoriserait donc les digestions difficiles. Elle aurait aussi un effet antispasmodique, qui s’exerce électivement sur les intestins et le côlon. Le basilic peut aussi soulager au même titre que l’estragon, le fenouil, la menthe poivrée, l’origan ou la verveine odorante.

Un dernier conseil, à table, prenez le temps. Mangez lentement et mâchez  bien les aliments avant de les avaler. Le fait de manger trop vite constituerait aussi une source de ballonnements.

Populaires cette semaine

To Top