Features

En déploiement en RCA… Les soldats camerounais sans totalité de solde depuis neuf mois

camerounais-armée-boko-Haram-deux-soldats

La grogne enfle dans les rangs du contingent camerounais de la Mission de pacification de la République centrafricaine (Rca), la force de l’Union africaine dans laquelle le Cameroun a déployé, militaires et gendarmes et d’importants moyens matériels. Le mécontentement vient principalement des gendarmes des Unités de police constituée (Upc) n°1 et 2  arrivées respectivement en août 2013  et décembre de la même année. Soit un total de 320 gendarmes envoyés dans ce pays alors en proie à des agitations politiques et socio-religieuses qui alimentaient une meurtrière guerre civile, après le coup de force de Michel Djotodia de mars 2013.

En mission de paix en Centrafrique, les gendarmes camerounais n’ont pas perçu leurs « salaires (Sic) »  versés par l’Union africaine depuis décembre 2013 et janvier 2014, soit près de 200.000 Fcfa. La solde des soldats en opération, décaissée par l’Union africaine, est remise aux autorités camerounaises qui la redistribuent aux militaires. Sauf que ces derniers disent ne rien percevoir depuis des mois. Les gendarmes camerounais accumulent ainsi neuf mois d’impayés au compteur. La situation n’est pas plus reluisante pour les soldats sur le même théâtre d’opération. D’où l’incompréhension des pandores qui se demandent ce qui se passe au Secrétariat d’Etat à la défense en charge de la gendarmerie (Sed). Cela est d’autant plus préoccupant pour ces militaires car l’Union africaine attend de recevoir les premières décharges de paiement avant de procéder à l’opération  financière suivante.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Grogne

Pour les gendarmes de l’ex-Misca, les blocages ne peuvent que venir du Sed dont ils dépendent, car pensent-ils, si les militaires qui émargent au  ministère de la Défense ont perçu leurs primes de mission (un mois selon nos informations) qui vient du même package, pourquoi eux sont-ils en reste depuis neuf mois ?  De plus, le contingent camerounais, entre autres récriminations, se plaint de n’avoir pas l’équipement adéquat pour leur mission. « Nous sommes les plus mal équipés et habillés », déplorent-ils. En février, le journal Mutations révélait déjà la grogne au sein du contingent camerounais de la force africaine en Rca. Les soldats camerounais, près de 850, accusaient déjà deux mois d’impayés de leur solde et menaçaient de ne plus s’acquitter de leur mission de pacification de ce pays. Toujours des histoires de salaires et de primes bloqués quelque part. Chiche !

Marlyse SIBATCHEU

Populaires cette semaine

To Top