Features

Elle coupe le sexe de son fils pour faire pression sur le pere

assassinat-crime-couteau-Élève-college

Nadège K., la trentaine, mère de quatre enfants, a coupé le sexe de son dernier fils, le petit Alexandre, samedi dernier à Manengole dans le Moungo, a appris CT de sources hospitalières.

« Le sexe est tombé, l’enfant pisse grâce à une sonde. Sa mère dit qu’elle a jeté ça dans un cours d’eau », déclare au téléphone André Ghomsi, infirmier à l’hôpital de Doungué, où l’enfant est interné – après des premiers soins reçus au dispensaire de Manengole.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Aux dernières nouvelles, Nadège K., sans emploi, serait aux mains de la gendarmerie à Ebone. La jeune femme, épileptique d’après l’infirmier susmentionné, vivait chez sa mère. C’est d’ailleurs celle-ci qui veille le petit Alexandre. Maman Hélène, qui était au champ au moment des faits, confirme que sa fille souffre d’épilepsie « depuis qu’elle a dix ans ». Mais pourquoi ce geste ?

Claude Tankeu, le voisin qui a transporté Alexandre à l’hôpital, a une explication. Arrêtée par les populations, Nadège a été conduite chez le chef du quartier, à qui elle aurait dit avoir agi ainsi parce que le père de l’enfant (de tous ses enfants) ne veut pas… venir la doter. Elle explique qu’elle devait poser pareil acte pour qu’il la prenne au sérieux. L’intéressé vivrait du côté de Bamena.

CT

Populaires cette semaine

To Top