Features

Eliminatoires J.O. 2016: les Lionnes dos au mur

Lionnes-indomptables-Canada-2015-Cameroun

Les Camerounaises jouent leur va-tout samedi à Accra face au Ghana en match retour du troisième tour des qualifications. Déterminées. Gonflées. Stoïques. Les Lionnes du football ont quitté Yaoundé hier matin pour Accra.

Dans la capitale ghanéenne, les Camerounaises affronteront demain, les Black Queens locales en match retour de l’avant-dernier tour qualificatif des éliminatoires des Jeux olympiques, Rio 2016. Pour cette rencontre, pas de Gaëlle Déborah Enganamouit, Gabrielle Aboudi Onguéné et Ejangue Siliki notamment. Les joueuses, brillantes en clubs, n’ont pas été libérées par ces derniers. Et absentes lors de la rencontre aller, Yvonne Patrice Leuko Chibosso et Raïssa Feudjio ont confirmé leur présence lors du dernier regroupement à Yaoundé. Elles étaient d’ailleurs au départ du Cameroun.

Après le match nul 1-1 concédé le 18 juillet dernier à Yaoundé, les Camerounaises jouent leur va-tout. Christine Patience Manie, la capitaine, sait que le public les attend, ses coéquipières et elle. « Nous sommes conscientes de ce faux pas mais nous ne flancherons pas. Nous nous battrons avec nos armes. Je suis confiante quant à nos chances de qualification », réitère-t-elle à CT. A l’issue de cette rencontre-là, le sélectionneur avait espéré une meilleure préparation. Seulement, ce n’est que vendredi dernier que l’équipe a été réunie pour un stage bloqué. Et, jusque-là, les conditions de travail étaient on ne peut plus « drastiques, je pèse mes mots », confie une joueuse à CT. Toutefois, elles disent toutes être déterminées à laver l’affront à Accra. Pour y arriver, il faudra réunir toutes les forces pour évincer la finesse des Ghanéennes et éviter d’encaisser de but à l’extérieur. Lors de leur dernier test modique mardi dernier à Yaoundé, les Lionnes ont fait jeu égal (2-2)  face à l’équipe jeunes d’Apejes de Yaoundé. Peu disert, Carl Enow Ngachu laisse entendre qu’au regard de la préparation, les chances de qualification sont minces mais pas nulles. Son staff et lui sont « tout de même confiants ».

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Mais, chez les Black Queens, on a déjà la tête à Rio. Le vainqueur du duel du week-end affrontera la Côte d’Ivoire lors du dernier tour qualificatif. Un adversaire très prenable pour  Yussif Basigi, le sélectionneur des Ghanéennes. Interrogé par des médias, il pense que ce but à l’extérieur était capital. Le Ghana connaît bien le Cameroun en football féminin mais « le Ghana appartient aussi à l’élite de la discipline en Afrique », a déclaré Yussif Basigi. S’ils avaient l’intention de gagner au match aller à Yaoundé, à domicile, ils comptent bien matérialiser leurs ambitions. Aux Lionnes de briser leur assurance. Elles le savent bien, les enjeux sont énormes mais le principal est d’arriver à une seconde qualification consécutive à une phase finale des J.O.

Angèle BEPEDE

Populaires cette semaine

To Top