Features

Eliminatoires CAN 2015: Où est passée la liste de Volker Finke ?

joueurs-liste-lions-indomptables-Premier-ministre-l'Indonésie

A 48 heures de la date limite fixée par la Confédération africaine de football (Caf) pour recevoir les listes des joueurs convoqués pour la première journée de la phase aller de la Coupe d’Afrique des nations, celle dressée par le sélectionneur des Lions indomptables et déposée à la Fécafoot depuis cinq jours, fait l’objet d’un mystère.

Une liste et plein de mystères. Des joueurs sans nouvelles de leur sélection fanion. Un sélectionneur visiblement serein mais, subjugué entre l’embarrassant silence de ses employeurs et sa volonté de poursuivre l’aventure avec les Lions Indomptables. L’épais brouillard qui a enveloppé l’actualité autour de la sélection nationale fanion, au lendemain du catastrophique Mondial 2014 au Brésil, suffit à conclure que le Cameroun court vers une troisième Can manquée. Oiseau de mauvais augure ? Loin s’en faut. En effet, les quadruples champions d’Afrique affrontent le 06 septembre prochain, les Léopards de la République démocratique du Congo (Rdc) à Kinshasa, à l’occasion de la première journée de la phase aller des éliminatoires de la Can Maroc 2015. Alors que pratiquement toutes les sélections engagées dans cette campagne qualificative sont déjà rassurées sur l’effectif qui va démarrer dans au moins dix jours, la préparation de cet Acte I, au Cameroun, on en est à cogiter sur une fameuse liste de joueurs dressée par le technicien allemand, mais, jamais rendue publique par qui de droit.

Volker Finke, s’adossant sur le postulat selon lequel son contrat avec les Lions, n’est pas encore arrivé à son terme, a convoqué une trentaine de joueurs et aurait chargé Rigobert Song, le Team manager, de la déposer, comme le veulent les usages, au Secrétariat général de la Fédération camerounaise de football (Fécafoot). Chose faite. Mais, la suite, s’apparente à un véritable feuilleton à la camerounaise. Qu’est devenue cette fameuse liste ? Pourquoi ne l’a-t-on pas encore rendue publique ? A l’instance faîtière du football camerounais comme au ministère des Sports et de l’éducation physique (Minsep), le sujet est rangé dans la rubrique «Top secret». Une source proche de la Direction administrative des équipes nationales (Daenf) confesse que la mise à l’écart de certains Lions par le « sorcier blanc » aurait provoqué l’ire des autorités qui n’apprécient pas la démarche (maladroite) du coach. Lui qui a décidé de jouer les «coupeurs de tête», alors même qu’il est mis à l’index et désormais sur un siège éjectable. Du coup, « il ne lui revient pas le droit de « sanctionner » ceux qu’il présente comme les fauteurs de trouble dans la tanière. Seul le chef de l’Etat a les pleins pouvoirs de décider du sort des responsables des Lions à la Coupe du monde », commente-t-il.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Jeu de ping-pong

A en croire nos sources, Finke qui a prévu d’organiser un stage dès le début de la semaine prochaine au Centre d’excellence de la Confédération africaine de football (Caf) de Mbankomo, aurait écarté des joueurs tels que Samuel Eto’o, sans club et pointé du doigt comme celui qui a fomenté la fronde qui a débouché à l’élimination précoce de l’équipe. Sont aussi au banc des recalés, Landry Nguemo sans club, Benoît Assou-Ekotto, indésirable à Tottenham, Dany Nounkeu, Sammy Ndjock, Enoh Eyong et Aurélien Chedjou. En difficulté lors de la saison dernière, ces joueurs, selon Finke, ne sont pas assurés de disputer des matchs cette saison avec leurs clubs respectifs. Dans la foulée, l’on apprend que ce dossier est resté sur la table de Joseph Owona, le président du Comité de normalisation qui attend l’onction de l’Etat, propriétaire du label Lions indomptables, avant de mettre en branle toute l’armada de l’organe technique que représente la Fécafoot. « Faux », rétorque-t-on dans son entourage, non sans renvoyer le reporter vers « les vrais patrons de l’équipe nationale du Cameroun »
Dans ce jeu de ping-pong, on a du mal à se faire une idée sur le destin de cette liste à problèmes. Joint hier au téléphone par nos soins, la cellule de communication de la Fécafoot rassure que les convocations sont déjà envoyées aux différents clubs employeurs des Lions, et que, « lorsque tout sera bouclé, la presse sera informée ». Or, la date butoir fixé par la Caf pour recevoir les différentes listes des sélections nationales engagées dans la course pour la qualification à cette Can 2014, est fixée à minuit ce jour. D’ici là, on a bel espoir qu’avec l’arrivée du sélectionneur (hier jeudi 21 août à Yaoundé Ndlr), cette mystérieuse liste, sujet de toutes les polémiques, sera enfin dévoilée.


© Christian TCHAPMI | Le Messager

Populaires cette semaine

To Top