Features

EST: Un élève bastonne le surveillant à Gari-Gombo

Eleves-lycee-Fotokol-l-extr-me-Nord-Cameroun

Il n’a pas accepté d’être traduit au conseil de discipline. Clovis Makesha, élève en classe de 4ème au lycée de Ngari Ngombo a bastonné le surveillant de secteur de cette structure scolaire le 18 mars dernier peu après la remise des  bulletins de fin de deuxième trimestre de l’année scolaire en cours. En effet, Monsieur Kidjal Hassan, l’un des surveillants de secteur de cet établissement était chargé de récapituler les heures d’absence des élèves de la classe de 4ème.

A l’ issu du travail du surveillant, le compteur indiquait 102 heures d’ absence pour Makesha, d’où sa traduction au conseil de discipline qui s’ est tenu le 16 mars dernier .Cette traduction devant l’ instance disciplinaire de l’ établissement n’ était pas du goût de l’ élève. Malgré ses multiples tentatives auprès du surveillant général afin d’annuler ses heures d’absence, Clovis s’est heurté au refus du patron de la discipline. C ‘est alors que le jeune garçon a décidé de s’en prendre au surveillant de secteur. Il a mis sa menace en exécution le 18 mars dernier aux environs de 16h.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Le jeune garçon qui avait aperçu le surveillant dans un cabaret est allé vers ce dernier et lui a proposé de faire la paix tout en lui présentant des excuses que le surveillant accepte volontairement et ceci sans compter avec les idées qui animaient l’élève. Clovis Makesha va offrir à Monsieur Kidjal Hassan une quantité importante d’alcool au point d’être ivre. L’élève va donc conduire sa victime dans un bosquet, il va le ligoter et lui administrer une bastonnade. Hassan Kidjal n’a eu la vie sauve que grâce à des éleveurs de moutons qui passaient par le lieu du sinistre.

Ce sont ces derniers qui ont informé les riverains qui ont aussitôt volé au secours de l’infortuné surveillant de secteur. Même si sa vie n’est pas en danger la victime s’en est tirée avec de nombreuses blessures. Quant à l’élève, il est activement recherché pour répondre à une plainte qui a été déposée par Kidjal Hassan pour agression, coups et blessures, tentative de meurtre. Aux dernières nouvelles, le jeune garçon aurait après forfait trouvé refuge auprès de ses oncles en république Centrafricaine voisine.

Rappelons que l’élève n’a pas assisté au conseil de discipline car ses parents avaient demandé un report pour raison de santé et la date du 7 avril a été arrêtée pour que le bourreau du surveillant de secteur se présente devant le conseil avec ses parents. En attendant, le sujet alimente toutes les conversations et on s’interroge sur la sanction qui en découlera.

© Source : Le Jour

Populaires cette semaine

To Top