Features

Effort de guerre, où en est-on ?

dons-effort-de-guerre-boko-haram

Plus de 2 milliards mobilisés et des denrées remises aux autorités de l’Extrême-nord. C’est un chiffre avancé vendredi dernier à Maroua par René Emmanuel Sadi, ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation et président du comité interministériel ad hoc chargé de la gestion des dons destinés aux populations déplacées et aux forces de défense. Plus de deux milliards FCfa sont déjà mobilisés par les Camerounais dans le cadre de l’ effort de guerre et sont logés dans un compte spécial ouvert auprès du Trésor public.

Base aérienne de Douala

Partis de Yaoundé le 09 juin dernier à bord d’une vingtaine de camions convoyés sous forte escorte, des cargaisons de denrées alimentaires (riz, pâtes alimentaires, sucre, lait, farine de blé, huile de palme, huile de table, arachides…) des packs d’eau minérale, des palettes de boissons gazeuses, des cartons de boîtes de conserve, des vêtements, des chaussures, des produits pharmaceutiques, du savon, du papier hygiénique, des chèvres, des boeufs… ont été remis au gouverneur de l’Extrême-Nord, Midjiyawa Bakary pour les transmettre aux préfets du Mayo Tsanaga, du Mayo Sava et du Logone et Chari, au commandant d’arme de la place et au représentants des populations déplacées de l’Extrême Nord.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Une cérémonie similaire est annoncée dans la région de l’Est où une cargaison de denrées et d’autres biens sera acheminée au profit des forces de défense stationnées à la frontière avec la République centrafricaine. Une zone rendue instable par les incursions répétées de bandes armées venues de la Rca. D’après nos informations, des cargaisons de denrées et autres biens sont actuellement stockées à la base aérienne de Douala attendant à leur tour d’être prochainement acheminées à leurs destinataires. « Des dispositions seront prises pour les faire acheminer toujours vers cette région (L’Extrême-Nord, Ndlr) et surtout aussi dans la région de l’Est où, nous avons également nos forces de défense qui sont au front », a promis président du comité interministériel ad hoc chargé de la gestion des dons.

Après une première phase profondément déstructurée, l’opération de dons à l’armée et aux populations déplacées de la région de l’Extrême-Nord déclenchée sur l’ensemble du territoire national tente de se réorganiser. Pour corriger les errements abondamment révélés par la presse, le chef de l’Etat a dû instruire au ministre des Finances la création d’un compte spécial ouvert auprès du Trésor public pour la collecte des dons en espèces et créer un comité interministériel ad hoc chargé de la gestion de l’ensemble des dons.

Claude Tadjon

Populaires cette semaine

To Top