Chroniques

Edito : Affaire Koffi Olomidé : Depuis quand on condamne des gestes d’amour ?

Je me suis levé ce matin avec une certitude, le monde part vraiment en cacahuète…et je suis pudique. Tout petit on m’avait expliqué le monde de la façon la plus triviale possible. Selon mes « éducateurs » il y avait d’un coté les « bons » et de l’autres les « méchants ». c’était simple, facile a comprendre et surtout c’était suffisant pour ma petite cervelle de gosse. Quelques années plus tard, devenu ado, je me suis rendu compte qu’on m’avait « entubé ». Ils croyaient bien faire mes éducateurs, mais après avoir assiste a une « scène d’amour », ( une bagarre de couple ) dans mon voisinage, j’ai tout compris.

Un soir quelques heures après son retour chez lui, une violente bagarre se déclenchait entre un voisin et sa « Viens on reste » du moment. Une sombre histoire de sauce mal pimentée. Ils étaient coutumiers du fait d’ailleurs, ce qui n’a pas inquiété plus que ça les riverains. Très curieux a l’époque je suis allé jouer les voyeurs. Sur les lieux de ces ébats d’une rare violence et d’une tendresse inouïe, je constate que je ne suis pas le seul témoin. Un nouveau voisin s’était invité a la fête, histoire de jouer les cavaliers volant au secours d’une dame en détresse ( Tu parles ) qui, il faut le dire, se faisait littéralement estropier par son « Sauceur » vexé. Vraiment, Affaire de piment dans la sauce je vous conseille d’éviter de vous en mêler.

9931733-16101141

Notre sauveur du Dimanche bien plus costaud que le mari grognon s’interposa vivement pour séparer nos deux tourtereaux. Le mari le roua de coups, il riposta vivement en envoyant le forcené au tapis d’un crochet du droit bien senti. Groggy, notre amoureux lança un cri de détresse a sa belle…  » Nadege, il m’a tué «  et ce fut le déclic. La belle, le visage amoché et le bras presqu’en lambeau bondit comme une tigresse et toutes griffes dehors, fonça sur l’outrecuidant qui avait osé troubler leurs ébats. « …laisse mon mari…laisse mon mari…pourquoi tu veux le tuer ? il t’a fait quoi ? Jaloux ! «  comme une lionne en furie, elle déversa tout son fiel sur son « sauveur » et l’écarta de son « piment » a coup de griffures et d’injures. Le pauvre battit en retraite, dégoûté ! la belle vola tout de suite au secours de son mari étendu au sol. En minaudant d’amour, le regard plein de tendresse. Ah ! les femmes.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Comment ne pas faire un parallèle avec cette fameuse affaire Koffi ? Pourquoi ne suis-pas étonné quand je regarde cette vidéo ou notre grand Mopao exprime son « amour » dans un geste plein de tendresse a une de ses danseuses en mondiovision dans un aéroport ? Cette manifestation de romantisme a laquelle la belle danseuse a répondu dans une vidéo ou on la voit supplier la première dame Congolaise pour qu’elle intercède afin que son « amour » de patron soit libéré. Qu’est ce que vous ne comprenez pas ? Laissez les gens s’aimer en paix bon Dieu ? il l’a pourtant bien expliqué dans une vidéo « droit de réponse » ou on voit les deux tourtereaux « expliquer » leur façon de s’aimer.

Koffi Et Pamela

Selon lui : « …certaines personnes font des montages pour faire croire que j’agresse ma danseuse, pourtant il n’en est rien. je portais secours a ma danseuse en difficulté…. » dixit Koffi Olomidé.

Alors pourquoi toute cette cabale ? depuis quand on expulse un artiste de renom d’un pays pour avoir  » défendu » sa danseuse en lui mettant le pied au cul ? depuis quand on s’acharne sur un aussi gros représentant de la musique Africaine pour une banale histoire d’amour ? Pouvez vous expliquer a la pauvre Pamela ( la danseuse ) pourquoi son cher et tendre époux ( Ou plutôt patron faudrait savoir ) se retrouve en prison pour lui avoir manifesté a coups de pieds au derrière son amour ? Vraiment le respect a foutu le camp ! Et cet acharnement judiciaire ne date pas d’aujourd’hui. Le pauvre Koffi Olomidé est deja poursuivi en France et en RDC pour son amour intense et passionnel pour ses danseuses. Il est temps que cet acharnement cesse.

Armand Thierry

Populaires cette semaine

To Top