Economie

Echanges Cameroun-Turquie en hausse de plus de 11 milliards de F CFA en 6 mois

Paul-biya-cameroun-turquie

L’annonce a été faite au cours d’une rencontre entre opérateurs économiques turcs et camerounais achevée à Douala en fin de semaine

Les échanges commerciaux entre le Cameroun et la Turquie évalués à 75 milliards de F CFA en 2013, ont été estimés au terme du premier semestre 2014 à 86,5 milliards FCFA, soit une hausse de plus de 11,5 milliards de F CFA en valeur absolue, a appris la PANA ce vendredi, de source autorisée. L’annonce a été faite au cours d’une rencontre entre opérateurs économiques turcs et camerounais, qui s’est achevée à Douala, métropole économique du Cameroun, en fin de semaine dernière.

La mission économique du Cameroun en Turquie  en 2013 produit ses fruits

Toutefois reconnaissent les participants, «la balance commerciale est fortement déficitaire pour le Cameroun, qui n’a exporté que pour 25,4 milliards de F CFA vers la Turquie, tandis que ce pays, 15ème économie d’Europe, a exporté pour 61 milliards de F CFA vers le Cameroun». Pour le président de la Chambre de commerce, des mines, de l’industrie et de l’artisanat (CCIMA), Christophe Eken, le chiffre des échanges commerciaux entre le Cameroun et la Turquie est très appréciable.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

«Le Cameroun est plus qu’un partenaire pour la Turquie qui est une puissance économique», a-t-il déclaré. Dans ces échanges, le Cameroun exporte vers la Turquie divers biens tels que le cacao, la banane, du bois, du pétrole brut, de l’aluminium, de l’ananas, entre autres. Le Cameroun importe, par contre de la Turquie du ciment, des tapis, du textile, des engrais, des véhicules, etc.

En effet, depuis la mission économique du Cameroun en Turquie conduite en 2013 par son chef de l’Etat, Paul Biya, la dynamisation de la coopération économique entre les deux pays s’est largement accrue. De plus en plus, les opérateurs économiques turcs manifestent leur intérêt pour les infrastructures et l’énergie, deux secteurs qui se situent au centre du développement économique du Cameroun, en plus du tourisme et des logements sociaux où l’on annonce 180 milliards de F CFA de financement turc déjà disponibles.

Une entreprise turque a récemment remporté le marché de rénovation de la Société nationale de raffinage (SONARA) à l’issue d’un avis d’appel d’offres. Les deux pays veulent voir leurs échanges atteindre le cap de 250 milliards de F CFA d’ici à 2015.

Panapress

Populaires cette semaine

To Top