Features

Ebolowa : Tué par ses « beaux-frères

fonction-publique-Ebolowa - Cameroun-élève

Akom Andjembe a été battu à mort dans la famille de sa concubine. La levée du corps d’Akom Adjembe n’a pas eu lieu vendredi, 24 juillet 2015, comme initialement prévu.

Vendredi dernier, le médecin légiste de l’hôpital régional d’ Ebolowa a procédé à l’autopsie de la dépouille mortelle du jeune homme. Après l’autopsie, la famille n’a toujours pas décidé de procéder à l’inhumation du corps. Peut-être se prépare-t-elle à poursuivre en justice les auteurs de l’assassinat du jeune homme. Akom Adjembe aurait été battu à mort il y a deux semaines dans la famille de sa concubine.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

D’après des témoins, il serait allé rendre visite à la jeune fille qui venait d’accoucher dans sa famille au village Mfenda par Akom 2, arrondissement d’ Ebolowa 2. C’est alors qu’arrivé dans ce village, les frères de la fille se sont jetés sur lui, le rouant de coups jusqu’à ce que mort s’en suive. Un autre témoin raconte qu’après avoir assassiné le jeune homme, ses bourreaux ont transporté sa dépouille mortelle et l’ont déposé dans son village Biyoka, sur la même route, toujours dans l’arrondissement d’ Ebolowa 2.

Populaires cette semaine

To Top