Features

Du matériel pour les hommes et les troupes face à Boko Haram

Boko-Haram

Il a été remis jeudi dernier à la BA 101 de Yaoundé par le MINDEF, Edgard Alain Mebe Ngo’o. Dans la nuit du 6 au 7 juillet dernier, les troupes camerounaises ont fermement repoussé une attaque de la secte islamiste Boko Haram dans la petite localité de Bodo dans le département du Logone-et-Chari.

Le communiqué du ministre de la Communication, qui a rendu public cette information souligne qu’ « aucune perte n’est à signaler du côté camerounais, ni au plan matériel, ni au plan humain ». Cependant que les assaillants ont subi de nombreuses pertes en hommes et en matériel. Des specimen de matériels utilisés par les forces de défense camerounaises ont été présentés au ministre délégué à la présidence de la République chargé de la Défense (MINDEF) jeudi dernier à la Base aérienne 101 de Yaoundé. Notamment les quadritubes montés sur des camions de marque Mercedes Unimog. Une adaptation faite par les services de la direction des matériels interarmées du MINDEF. Edgard Alain Mebe Ngo’o, qui présidait la cérémonie de remise de matériels roulants aux responsables de l’administration centrale de son département ministériel et aux formations des forces de défense, en a d’ailleurs profité pour adresser ses félicitations au colonel Jean-Jacques Fouda et à son équipe.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Le matériel roulant ainsi remis est constitué de 163 véhicules et motos de divers calibres. «Ces cérémonies de remise de matériel, participe de la détermination résolue du chef de l’Etat, chef des armées à renforcer les capacités opérationnelles de nos forces de défense pour les rendre toujours plus aptes à relever le défi auquel elles sont quotidiennement confrontées et qui sont liés à la lutte contre l’insécurité, contre le terrorisme et en particulier le groupe terroriste Boko Haram » a souligné le MINDEF. A tous, Edgard Alain Mebe Ngo’o s’est voulu clair en leur rappelant qu’ils n’ont pas reçu de « véhicules personnels ». Ils doivent par conséquent « faire l’objet d’un entretien minutieux et d’un usage à bon escient, visant essentiellement l’accomplissement de nos missions statutaires. »

Le ministre délégué à la présidence chargé de la Défense, qui a transmis à ses hommes les « chaleureuses félicitations et les sincères encouragements » du président de la République, chef des armées pour l’efficacité dont elles font preuve sur les différents théâtres d’opérations, est également revenu sur l’activation de la Brigade d’intervention rapide, avec poste de commandement à Bafoussam et la création de trois centres d’entraînement et d’aguerrissement au combat récemment décidés par le chef de l’Etat. « L’opérationnalisation de ces nouvelles formations de la RMIA2 rentre dans le cadre des efforts inlassables consentis par le président de la République de mettre à la disposition des forces, des moyens de mobilité nécessaires à l’accomplissement de leurs missions régaliennes » a-t-il souligné. La cérémonie de remise dudit matériel s’est déroulée en présence des deux secrétaires d’Etat auprès du MINDEF et de la haute hiérarchie militaire.

Jean Francis BELIBI

Populaires cette semaine

To Top