Features

Du génie aux Journées technologiques nationales

belges-Promote-technologiques-palais-Congrès

L’édition 2014 des Journées technologiques nationales s’est achevée vendredi dernier au palais des Congrès de Yaoundé, par la  remise des distinctions aux meilleurs inventeurs..

« La reine des abeilles » ! Grande et corpulente, Béatrice Njikam, promotrice du laboratoire BEAT-NJI a su trouver son nom d’ « artiste », elle qui transforme le miel en médicaments, produits de beauté, thé et surtout, en vin et liqueur. Dans son stand, ouvert au palais des Congrès de Yaoundé, dans le cadre de la 7e édition des Journées technologiques nationales (JTN),  il y avait toujours du monde, comme dans un essaim. Question de comprendre ses procédés et prendre des contacts, mais sans doute aussi parce qu’il y avait dégustation… gratuite. Autre stand très visité, celui du GIC Agropak, proposant des packs Sanga (maïs, noix, légumes et épices pré-confectionnés), des packs Ndolé, des sachets de fruits séchés (mangue, papaye, ananas, safous), mais surtout des sachets de jus de manioc… A côté de l’agro-alimentaire, il y avait des stands de produits de beauté à base de plantes qui captaient aussi beaucoup d’attention. La fabrication métallique n’était pas en reste. Ici, une machine à découper l’Okok, une autre pour égrener le maïs ou les noix.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Dans le secteur informatique, l’on avait le logiciel WAYEZA avec son annuaire interactif, ayant pour but de mettre en relation deux entités avec d’un côté une entreprise et de l’autre un particulier ayant besoin de ses services. « Il peut s’agir d’un malade et d’une pharmacie. Vous entrez dans le logiciel qui vous indique les pharmacies de garde et donc la plus proche. Vous avez la possibilité de savoir si votre médicament y est disponible et à quel prix, et même comparer les prix », selon Arnaud Piata, fondateur. La médecine était également bien représentée, avec le Centre de raffinage céréalier exposant des médicaments pour le traitement du VIH/Sida, des compléments alimentaires contre le surpoids, blessures et infections. Que dire des foyers améliorés, du concasseur de pierres et de l’appareil multifonctionnel servant à la fois à l’arrosage, au désherbage, à la vidange et d’extincteur.

Devant toutes ces œuvres de l’esprit, le jury des JTN a su trouver les meilleures. Des prix ont ainsi été attribués, vendredi dernier, lors de la clôture de l’évènement, par un représentant du ministre des Mines, de l’Industrie et du Développement technologique (Minmidt). Dans l’ordre, les prix des meilleurs inventeurs reviennent à l’ENSET de Douala pour la machine de recyclage de matières plastiques ; Dumbu Farming and Rural Development pour le générateur à mini-turbine hydraulique et à Simon Pierre Touk Um, pour le ventilateur rechargeable. Quatre prix de reconnaissance pour la qualité des travaux ont été décernés, de même qu’un prix de l’Organisation de la propriété intellectuelle du plus jeune inventeur de JTN 2014, attribué à Serge Hervé Apoupoh Gnoufop, pour son incubateur automatique.

©Félicité BAHANE N |Cameroon Tribune

Populaires cette semaine

To Top