Actu'Décalée

Dschang: les crimes rituels ont-ils recommencés ?

dschang-marche

Le corps sans vie de Briol L. découvert vendredi dernier en état de putréfaction. La famille Lontsi à Tchoualé, quartier populeux de la ville de Dschang, porte le deuil. En cause, la mort de leur fils Briol, 7 ans, élève de la Sil à l’école catholique Saint-Michel de Dschang décédé de façon tragique, et dans des circonstances non encore élucidées.

Nous suivre ►► Facebook   Twitter   Instagram   Youtube 

Son corps a été découvert le 20 mars dernier dans une maison en terre battue abandonnée, par des enfants qui jouaient dans les parages. Ces derniers ont été attirés par une odeur nauséabonde. C’est en essayant d’y voir un peu plus clair qu’ils ont fait la découverte macabre. La victime a été dépouillée de plusieurs parties de son corps : langue, sexe, yeux. Selon les membres de la famille, l’enfant a disparu depuis le 16 mars sans laisser de trace, alors qu’il venait de rentrer des classes. Informés, les éléments de la police se sont rendus sur les lieux pour la reconstitution des faits. Sur la scène du crime, ils vont découvrir un couteau, une lance, des fétiches, une table… A Tchoualé, les populations avancent la thèse d’un crime rituel. L’enquête est en cours.

Monda Bakoa

Populaires cette semaine

To Top